La littérature jeunesse, après des débuts hésitants, commence à se lancer véritablement dans l'aventure du livre numérique et les projets ambitieux se multiplient. Nous vous proposons une sélection, entre livres "à jouer" et livres "à inventer"…

Des livres "à jouer"

C'est le choix narratif le plus souvent retenu par les auteurs : proposer des livres où l'enfant est amené à explorer l'image pour avancer dans la découverte.

Pour ceux qui ne la connaitraient pas encore, il y a la très belle application "The Fantastic Flying Books of Morris Lessmore", créé par unex-designer des studios Pixar . Principal défaut : l'application est en anglais...

C'est également le principe retenu d'une autre belle histoire de livres qui volent : "Le Livre Papillon" de Marine Locatelli, une histoire d'amitité et d'aventure très joliment mis en image et en mouvement par Claire Fauché... On regrette juste le choix des typographies, un peu fades. L'enfant trouve des compléments à l'histoire en explorant les images.

Dans tout un autre registre, "Street food, recettes pour voyager gourmand" de Thomas Baas et Carole Saturno, est une application pour tablette qui propose à l'enfant de préparer des petits plats au goût d'Ailleurs ... mais aussi de connaître les variantes aux recettes, les histoires qui les accompagnent...

Mais le système du livre "jouable", avec l'exploration qu'il implique, trouve son usage le plus juste dans la pédagogie : l'application "Plants", proposée par Marie Caudry aux éditions Tinybop, est une façon très ludique de mieux connaître la faune et la flore qui nous entoure. L'enfant peut explorer les sols, découvrir des dizaines d'espèces, écouter leurs cris... L'univers graphique et sonore de ce livre pédagogique est très réussie. Voyez vous-mêmes :

Des livres "à inventer"

L'ogresse de Francine Pellaud et Clémentine Robach
L'ogresse de Francine Pellaud et Clémentine Robach © La souris qui raconte
L'interactivité peut aussi être amenée à un niveau supérieur, en **revisitant les "livres dont vous êtes le héros"** - qui avec le numérique prennent une toute autre envergure. C'est le projet proposé par [L'Ogresse](http://www.lasourisquiraconte.com/histoires-a-inventer/126-l-ogresse.html) de Francine Pellaud et Clémentine Robach. C'est une application **coup-de-cœur** , dans laquelle **l'enfant est le maître du récit** ... Il décide du destin d'Occidiane, une princesse qui s'ennuie tellement qu'elle mange pour oublier... jusqu'à mettre en danger l'écosystème de son pays : une question tout à fait dans l’actualité ! Production, surproduction… consommation, surconsommation… et le partage dans tout ça ? A l’enfant de choisir entre « Dire non » « A qui la faute » ou « Ecouter Moussa » ! Un conte allégorique destinés aux enfants à partir de 6 ans... Pour les plus grands, il y a [Soldats inconnus](http://soldatsinconnus.ubi.com/), un jeu pédagogique créé par **Ubisoft** , qui permet de mieux comprendre la première guerre mondiale. Comment préserver son humanité face aux atrocités de la Grande Guerre ? Le lecteur suit le destin de quatre personnages qui tentent de survivre au cœur d’un monde qui s'effondre. Chose rare, l'histoire est "jouable" sur ordinateur portable comme sur tablette.
### Aller plus loin ►►► ALLER PLUS LOIN | [Et demain, que liront les enfants ?](http://www.franceinter.fr/depeche-et-demain-que-liront-les-enfants) ►►► ALLER PLUS LOIN | [30 ans de lecture jeunesse](http://www.franceinter.fr/depeche-30-ans-de-lecture-jeunesse) ►►► LA SELECTION DE LIVRES I [Les incontournables de Denis Cheissoux ](http://www.franceinter.fr/depeche-les-livres-jeunesse-incontournables-des-trente-dernieres-annees) ►►► ET AUSSI I [La littérature jeunesse vue de l'Afrique et du monde arabe](http://www.franceinter.fr/depeche-la-litterature-jeunesse-vue-de-lafrique-et-du-monde-arabe) ►►►DANS LE RÉTRO I [Nos pages sur les éditions précédentes du salon de Montreuil 2012](http://www.franceinter.fr/dossier-les-aventuriers-de-montreuil), et [Montreuil 2013](http://www.franceinter.fr/livre-jeunesse-heroique-montreuil)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.