Francis Huster publie "Et Dior créa la femme"Un portrait de Christian Dior ? Oui, mais aussi un miroir dans lequel Francis Huster se regarde et regarde les femmes.Dans ce roman à la fois vrai et fantasmé, où l'on croise son copain d'enfance Patrick Dewaere, Jean-Louis Barrault ou Jean Marais, le comédien s'intéresse aux dernières années de Christian Dior, celles qui ont vu le succès d'un homme, d'un style et d'une marque. En se racontant au travers de l'histoire de Dior, Francis Huster évoque sa mère couturière, ses souvenirs de théâtre, ses rencontres, ses rêves et le parfum envoûtant des années 1950.C'est surtout, dans un style très personnel, enthousiaste et inventif, le prétexte à un éloge de la folie créatrice, de l'excellence française dans ce qu'elle a de plus admirable, de plus élégant, mais, avant toute chose, c'est une déclaration d'amour à celles sans qui Christian ne serait jamais devenu Dior et qui, sans Dior, ne seraient pas tout à fait les mêmes : les femmes.A l'occasion de la sortie du livre, La Librairie Francophone en a profité pour visiter La Maison Dior, 30 Avenue Montaigne, à Paris, avec Francis Huster et Philippe Le Moult, Secrétaire Général du Musée Dior à Granville.

> (Ré)écoutez l'intégralité de cette visite

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.