Disiz en concert à l'Olympia le 25 septembre 2015
Disiz en concert à l'Olympia le 25 septembre 2015 © Arnaud Delubac

Après avoir reporté le concert de Lille il y a 10 jours, comme Lou Douillon où Maître Gims, en raison des attentats du 13 novembre, le rappeur Disiz remonte enfin sur scène ce 27 novembre dans le cadre de la tournée Rap Machine.Entretien.

Dans quel état d'esprit reprenez-vous ce concert de Lille et le reste de la tournée ?

Disiz : J'avais hâte de reprendre. Particulièrement à l'Aéronef de Lille. C'est la 3e fois que je vais jouer dans cette salle et chaque fois ce furent des dates particulières. "Particulières" car il y a cette fameuse habitude dans le métier de penser que Paris c'est toujours différent, et Lille au même titre que d'autres villes (je pense à la Bretagne, Metz / Nancy ou Bordeaux) en terme d'ambiance ou de public n'a rien a envier à Paris. J'attends toujours donc Lille avec une excitation particulière. Le contexte des évènements du 13 novembre, le fait qu'un concert a été visé, que la date a été annulée, que je n'ai pas joué entre temps et quecomme beaucoup j'ai été KO par tout ça et qu'il y a une sorte de trauma qui a installé une espèce de léthargie, tout ça amplifie la particularité de cette date. Depuis maintenant trois ans, je vis mes concerts comme des communions. C'est sur cette base que je construis ma musique et mes concerts. La dramaturgie de mes spectacles est orientée sur une trajectoire qui part du dark vers le lumineux. Je cherche à vivre sur scène une transe autorisée qui part d'un sentiment de colère, de mal être pour finir sur du lumineux, de l'exaltation...

Relisez Disiz : "Tout le monde s'en fout des pauvres" > ### Un site a ressorti la vidéo où vous demandiez s'il y a des kamikazes au Bataclan ? Quel sens cela avait-il ?

Disiz : Il est bien facile de ressortir des videos hors contexte et d'en faire par un jeu de truchement malveillant, sortir l'exact inverse du sens initial. En 1999, un réalisateur que j'aime beaucoup (David Fincher) adaptait le bouquin de Palahniuk et sortait le film Fight Club , dans lequel le personnage interprété par Brad Pitt montait une communauté de terroristes anti-système et faisait exploser une ville. Deux ans après, il y avait les évènement du World Trade Center.

Disiz en concert à l'Olympia le 25 septembre 2015 - 2
Disiz en concert à l'Olympia le 25 septembre 2015 - 2 © Arnaud Delubac

Dans mon second roman, René, que pas mal de journalistes ont snobbé car c'est le bouquin d'un rappeur, j'imaginais bien avant Houellebecq une politique fiction, un roman d'anticipation, une France post guerre civile, qui traite de nos problèmes d'aujourd'hui.On sort la video du rappeur méchant quand il parle de kamikaze, mais pas du rappeur écrivain qui traite avant d'autres de sujets avec une perspicacité quasi "médiumnique"... Mais je suis rompu à tous ces effets de flashback. Je mets tellement de responsabilité dans mes textes depuis que je suis père de famille que je défie n'importe qui d'arriver à faire croire que ma musique de près ou de loin appelle à la haine de l'autre . L'image du kamikaze comme pas mal d'autres exemples de choses négatives est une matière artistiques avec laquelle je travaille. Le coeur rouge qui rayonne sur mes drapeaux emprunté à l'imagerie japonaise du XXe siècle est un détournement positif. Kamikaze de l'amour , Prends le risque d'aimer (chanson de l'album Transe-Lucide ), toutes ces transposition de choses belliqueuses à la base utilisées pour un propos de paix.Dans Kamikaze je dis "On saute en concert pour pas le faire en vrai " et je parle de l'abrutissement du travail, des conditions du vie, du système, qui par son implacabilité peut rendre fou et que justement, la musique, la littérature, l'art, la culture sont, parmi d'autres, des catalyseurs de névroses de nos sociétés d'aujourd'hui. Je n'ai jamais été pousse-au-crime, jamais je n'ai glamourisé la violence comme d'autres le font. Jamais.

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/89175a69-9472-11e5-b817-005056a87c30/640_disiz3.jpg" alt="Disiz en concert à l'Olympia le 25 septembre 2015 - 3" width="640" height="426" />
Disiz en concert à l'Olympia le 25 septembre 2015 - 3 © Arnaud Delubac
J'ai choisi la position pas confortable de dire des choses et de parler d'amour sans faire du Koumbaya ou de la vulgaire démagogie. Tolstoï parlait d'amour tout en défendant les Moujiks. Il est bien trop facile de parler de l'amour des peuples depuis une position bien confortable sans prendre aucun risque. Comme disait l'abbé Pierre "ceux qui ont tout, les gens de pouvoir, avec leur bonne conscience, qui embrassent leurs enfants le soir, [...] on est pour la paix ". Alors oui j'essaye tant bien que mal d'apaiser les colères des uns, d'alerter les autres, et de rappeler qu'ils y en a qui crèvent la dalle pendant que d'autres dégustent et qu'en tant qu'artiste hyper sensible tout ça me touche profondément. J'essaye humblement d'être de bonne volonté et de rassembler des gens, mon public, les gens avec lesquels je travaille, peu importe leurs couleurs, leur religion, leur non religion, leur sexe, leur envies peu importe,j'essaye de rassembler des gens de bonnes volonté, des gens bienveillants envers l'humanité toute entière, sans visa pour l'empathie - la compassion n'a pas de carte d'identié. ### Disiz connu pour l'ambiance chaleureuse et enthousiaste de ses concerts

Le 19 mai dernier Disiz avait aussi donné un concert au Bataclan avec Youssoupha et Imany, en hommage à Malcolm X, qui aurait eu 90 ans ce jour-là.

Les concerts de Disiz sont connus pour leur ambiance hyper chaleureuse. Il a rempli l'Olympia en septembre dernier, enchanté le public avec un live énergique, bien rythmé. Des très jeunes et des moins jeunes ont dansé sur son rap agrémenté d'électro, et se sont amusés grâce à "Disiz et ses millions de pixels", comme il se décrit dans l'une de ses chansons . Ce concert a été un beau moment de complicité, et d'émotion.

A Lille, fera-t-il comme à l'Olympia et traversera-t-il la foule tel Moïse (du titre éponyme qui est l'un de ses plus gros succès)? Réponse ce 27 novembre.

Disiz sera prochainement à Lyon, Marseille, Rouen et Nancy.

Aller plus loin

Disiz rédac chef d'un jour sur France Inter : Au cinéma, au théâtre en Othello, il a monté une marque de vêtements, fait exploser un coeur bien rouge dans un clip. Il choisit de gérer lui-même ses projets dont celui qui lui tient à coeur en ce moment : faire rééditer l'autobiographie de Malcom X en français . Pas sûr qu'il y arrivera, mais pour montrer sa conviction à la famille du militant pour les droits civiques des noirs, il bataille dur.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.