La famille de Jean d'Ormesson a confirmé mardi le décès de l'écrivain et académicien dans la nuit.

Jean d'Ormesson est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Il avait 92 ans.
Jean d'Ormesson est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Il avait 92 ans. © AFP / CITIZENSIDE / Caroline PAUX

L'immortel n'est plus. Jean d'Ormesson, écrivain et membre de l'Académie française depuis 1973 est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Sa famille, qui a annoncé le décès à l'AFP, a précisé que le romancier a été victime d'une crise cardiaque à son domicile de Neuilly, dans les Hauts-de-Seine. "Il a toujours dit qu'il partirait sans avoir tout dit et c'est aujourd'hui. Il nous laisse de merveilleux livres" a indiqué sa fille, l'éditrice Héloïse d'Ormesson.

Âgé de 92 ans, Jean d'Ormesson se décrivait, dans un entretien au Figaro Magazine, en 2014, comme "un homme de droite - un gaulliste - avéré, mais un gaulliste européen - qui a beaucoup d'idées de gauche : des idées d'égalité et de progrès, ce progrès qui est abandonné par la gauche à cause des écologistes."

Agrégé de philosophie, Jean d'Ormesson était également chroniqueur. En 2015, il avait eu la distinction de voir son œuvre entrer dans la Pléiade

L'écrivain avait récemment publié aux éditions Gallimard "Un jour je m'en irai sans avoir tout dit" (2013) et "Je dirai malgré tout que cette vie fut belle" (2016). Son dernier ouvrage, "Et moi je vis toujours", doit paraître en 2018.

"Il va profondément nous manquer"

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a réagi mardi matin sur Twitter, saluant un "grand académicien, journaliste, amoureux de la littérature". "Jean d'Ormesson aimait jouer avec les mots et partager sa vision du monde avec humour. Il va profondément nous manquer. Mes pensées vont à sa famille".

Sur Twitter également, Emmanuel Macron a salué "un prince des lettres sachant ne jamais se prendre au sérieux".

Aller + loin

►►► (Ré)écoutez Jean d'Ormesson sur France Inter

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.