La famille de Pierre Etaix a annoncé ce vendredi 14 octobre la mort de l’acteur, clown, cinéaste et dessinateur à l’âge de 87 ans. Réécoutez son entretien avec Daphné Roulier.

Pierre Etaix, avril 2016
Pierre Etaix, avril 2016 © Maxppp / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Réécoutez Pierre Etaix dans "La Vie est un je" ; c'était en janvier dernier.

Discret, l’artiste avait notamment travaillé avec Jacques Tati et Annie Fratellini, qui fut son épouse.

Filmographie

L'artiste rencontre Jacques Tati en 1954 ; il travaille pour lui comme dessinateur et gagman à la préparation de "Mon Oncle", puis comme assistant réalisateur sur le tournage (1958).

Il réalise son premier long métrage, Le Soupirant en 1962, puis Yoyo en 1964 dans lequel il rend un vibrant hommage au monde du cirque qui le fascine depuis toujours.

Les cinq films que Etaix a co-écrits avec Jean-Claude Carrière (Le Soupirant, Yoyo, Tant qu'on a la santé, Le Grand amour et Pays de cocagne) ont pendant de nombreuses années été l'objet d'un litige au sujet des droits empêchant leur exploitation. Plusieurs grands noms du 7e art, comme Woody Allen, se sont mobilisés en manifestant leur mécontentement et un mouvement de soutien s'est constitué. L'affaire a connu une fin heureuse en mai 2010. ...

Yoyo (1965) :

Tant qu’on a la santé (1966)

Le Grand Amour (1968)

Son interprétation d’un personnage lunaire s’inscrivait dans l’héritage des grands maîtres du slapstick (cinéma comique du temps du muet) : Buster Keaton, Charlie Chaplin, Laurel et Hardy, Harry Langdon, Harold Lloyd ou Max Linder.

Il était d'ailleurs l'invité de Philippe Collin et Xavier Mauduit en 2012 pour une émission sur Max Linder. Réécoutez-les :

Les deux compères de France Inter l'ont réinvité en 2014 dans "Si l'Amérique m'était contée" pour une émission sur Charlie Chaplin

En 1973, devant la raréfaction des artistes de cirques français, Pierre Étaix avait fondé l'École nationale de cirque avec sa femme Annie Fratellini, et se produit essentiellement en clown blanc avec elle, durant les tournées de leur propre cirque.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.