Le chef d'orchestre français Georges Prêtre, favori de la Callas, et qui a passé un demi-siècle à la tête de l'Orchestre Symphonique de Vienne, est mort à l'âge de 92 ans.

Le chef d'orchestre Georges Prêtre, disparu à l'âge de 92 ans
Le chef d'orchestre Georges Prêtre, disparu à l'âge de 92 ans © AFP / DIETER NAGL / AFP

Georges Prêtre, mort ce mercredi dans le Tarn où il résidait, avait connu la gloire dans les années 60 en devenant le chef préféré de la diva, Maria Callas. A deux, ils ont marqué l'histoire de la musique du XXe siècle. Leurs enregistrements de Carmen ou de la Tosca restent encore aujourd'hui des monuments discographiques uniques : le sommet d'une carrière qui le mène dans les plus grands opéras du monde et notamment à la Scala, son opéra fétiche.

►►► Maria Callas, accompagnée par l'Orchestre National de l'ORTF, dirigé par Georges Prêtre, chante "O mio babbino caro", extrait de l'opéra "Gianni Schicchi" de Puccini.

Georges Prêtre, chef d'orchestre aux allures de sportif

Ce nordiste n'était pas issu d'une famille de musiciens, mais il est tombé en extase, à l'âge de 7 ans, en entendant une ouverture symphonique. Chef incontournable de sa génération, il a dirigé la soirée inaugurale de l'Opéra Bastille le 13 juillet 1989 : la France lui rend cet honneur alors qu'il fait la plus grande partie de sa carrière à l'étranger, et notamment à l'Orchestre Symphonique de Vienne, pendant 50 ans.

Il le dirigeait encore en décembre 2015, pour le concert du Nouvel An. Ce grand chef, spécialiste de l'Opéra, n'a cessé de diriger pendant toute sa carrière, si bien qu’à 92 ans, il avait encore de nouveaux projets.

►►►Entretien de Georges Prêtre pour l'orchestre du Capitole, à Toulouse, réalisé en décembre 2016 :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.