L'écrivain et journaliste Dominique Bona, devient la huitième femme élue à l'Académie Française, elle fera partie des 6 académiciennes siégeant actuellement. A l'âge de 59 ans, elle a été élue au fauteuil de Michel Mohrt, avec 15 voix au premier tour de scrutin, contre 8 à Philippe Meyer (29 votants). Six bulletins blancs étaient aussi marqués d'une croix.

Née à Perpignan, Dominique Bona est la fille de l'écrivain et journaliste Arthur Conte, ancien président de l'ex-ORTF. Critique pour le Figaro littéraire et le Journal du Dimanche, elle a également travaillé pour France Inter et France Culture de 1976 à 1980. Auteur de plusieurs romans tels "Les Heures volées", "Le Manuscrit de Port-Ebène", prix Renaudot en 1988, "Malika", prix Interallié en 1992, Dominique Bona est aussi biographe. Elle a reçu le Grand Prix de la biographie de l'Académie française pour "Romain Gary" en 1987. Elle est par ailleurs membre du jury du prix Renaudot.

( Avec AFP)

<img src="https://www.franceinter.fr/s3/cruiser-production/2013/04/a21b539e-a83f-11e2-a0a6-782bcb6744eb/640_mea2bona.jpg" alt="Dominique Bona" width="289" height="214" />
Dominique Bona © INA

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.