L’exposition invite à découvrir une filiation imprévue en mettant les albums et illustrations de Gustave Doré en relation avec les planches d’illustration et de bandes dessinées d’André Gill, Charles Philippon, Rodolphe Töpffer, Cham, Grandville, Jossot, Alphonse Allais, Willem, Li Fan, Walter Swennen, Blutch, Winshluss, Greg Shaw, Reiner Zimnik, Francis Picabia, George Grosz, les dessins de Max Beckmann, Paul Klee, Iris Levasseur, Raymond Pettibon, Daniel Dezeuze, Julien Carreyn, Antoine Marquis, Ernest T. Les albums et illustrations de Gustave Doré sont également présentés en même temps qu’une sélection d’œuvres cinématographiques avec lesquelles elles entretiennent une certaine parenté, parmi lesquelles celles de Jacques Demy, Jean Cocteau ou Terry Gilliam. Une proposition scénographique de l’artiste Stéphane Calais accompagne et rythme cette présentation sous la forme de dessins muraux. (c) rue 89

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.