La Maison de la radio, siège parisien de France Inter notamment, est couverte de graffitis jusqu'à fin octobre, grâce à l'intervention artistique du groupe Art Azoï.

Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz

La quasi totalité des baies vitrées du grand hall de la Maison de la radio ont pris des couleurs ces derniers jours. Cette œuvre collective et monumentale accompagne la réouverture du Hall Seine du siège de Radio France et le lancement de la saison culturelle 2016-2017.

Des couleurs pour les ondes

Les artistes Lek, Aleteïa, Arnaud Liard, Nassyo, Nelio, Romain Froquet, Sifat, Tarek Benaoum et Zeky sont des artistes urbains. Chacun a son style mais, en l'occurence, ils ont composé un ensemble homogène en s'inspirant de ce qui fait l'ADN du lieu : le son, les ondes, les voix, la musique.

Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz

Pour des artistes, les baies vitrées et leur exposition sont inespérés. Pour les visiteurs de la "Maison ronde", ce sera comme un jeu de lumières, d'ombres et de couleurs, en parcourant le hall Seine.

Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz
Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz

Ecoutez le reportage de Jacqueline Pétroz

Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz
Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz

Le décor urbain métamorphosé

Art Azoï a pour mission de transformer le décor urbain, en intervenant sur des murs pérennes, majoritairement dans l’est parisien, et sur ceux dont la programmation change régulièrement (murs du square Karcher, du Pavillon, Carré de Baudoin, WIP Villette, etc.). Chaque lieu donne naissance à une proposition artistique différente et à un nouveau dialogue avec le public.

Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz
Radiographik
Radiographik © Radio France / Christophe Abramowitz

ALLER PLUS LOIN | Sur le site de la Maison de la radio

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.