Dans « Si tu écoutes j’annule tout », André Manoukian a partagé un coup de cœur, le groupe de funk Electro Deluxe.

James Copley, le chanteur du groupe Electro Deluxe sur la scène du Chapiteau lors du Nancy Jazz Pulsations 2015
James Copley, le chanteur du groupe Electro Deluxe sur la scène du Chapiteau lors du Nancy Jazz Pulsations 2015 © Maxppp / Alexandre Marchi/ L' est Républicain

Fondé en 2001, Electro Deluxe est un groupe atypique d’electro-jazz français qui mélange à la fois la soul, le funk et le jazz. A coups de samples et de boucles, les membres du groupe s’inspirent d’artistes aussi divers qu’Herbie Hancock ou Meshell Ndegeocello.

Mené par James Copley depuis 2010 , Electro Deluxe a sorti cinq opus: Stardown, Hopeful, Play, Live In Paris et Home. Le prochain album, Circle, est à paraître vendredi. Il fait suite à une parenthèse musicale dans la vie du groupe, chacun ayant profité de ce break pour collaborer avec des artistes comme C2C, Gaël Faye ou Mélissa Laveaux.

Mais au-delà du succès dans les ventes, c’est sur scène que le groupe a véritablement trouvé son public. De leur Olympia auto-produit qui affichait complet au Printemps de Bourges en passant par « Solidays » ou le Festival du Bout du Monde, Electro Deluxe continuera de silloner la France dans les prochains mois pour promouvoir leurs nouveaux morceaux. Au delà de l'hexagone, les membres du groupe se sont aussi illustrés dans le monde entier, avec des lives en Inde, en Chine,au Canada, au Mexique et dans les plus prestigieux festivals.

Ecoutez la chronique d’André Manoukian :

« La funk vient d’un mot d’argot américain, skunk ( une moufette). »

►►►POUR ALLER + LOIN | (Ré)écoutez Electro Deluxe dans " Les soirées de l'été "

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.