Plusieurs manifestations se tiennent ce mardi 15 décembre partout en France pour demander la réouverture des salles de spectacle. Elles devaient rouvrir pour le déconfinement mais à cause du Covid-19, le gouvernement a promis une "clause de revoyure" le 7 janvier.

Manifestation du monde de la culture à Paris pour protester contre la fermeture des lieux culturels à cause de l'épidémie de Covid-19.
Manifestation du monde de la culture à Paris pour protester contre la fermeture des lieux culturels à cause de l'épidémie de Covid-19. © Radio France / Victor Vasseur

Théâtres, salles de spectacle et de concert : le monde de la culture se mobilise ce mardi 15 décembre pour demander la réouverture de ces lieux, fermés à cause du Covid-19. Ils devaient rouvrir pour le déconfinement mais le gouvernement en a décidé autrement à cause du contexte sanitaire.

La CGT-spectacle a donc lancé un appel national à manifester. Plusieurs évènements sont prévus partout en France, rapporte le syndicat, carte à l'appui.

À Paris, le rassemblement a débuté à midi place de la Bastille, et a réuni plusieurs centaines de personnes. Comédiens, humoristes, chanteurs, danseurs, font partie du cortège. Certains responsables politiques locaux et nationaux sont également présents. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"De l'air pour la culture", ont scandé les manifestants sur les marches de l'opéra Bastille, rappelant sur leurs pancartes que la culture est une "nourriture essentielle".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Des marionnettes géantes étaient également de sortie.

D'autres ont voulu, par leurs pancartes, faire un clin d'œil au monde de la chanson, comme cet écriteau qui demande à la salle de spectacle, sur l'air de Barbara, "Quand renviendras-tu?". Certains poussent même la chansonnette.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Certaines pancartes font directement part de l'incompréhension, par comparaison notamment avec les lieux de culte et les magasins, qui eux sont ouverts. "Si le cultuel est possible, alors le culturel aussi non?", interroge un slogan.

Dans le cortège, on ne comprend pas que le gouvernement autorise les offices religieux mais pas les spectacles
Dans le cortège, on ne comprend pas que le gouvernement autorise les offices religieux mais pas les spectacles © Radio France / Alexis Demeyer
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Les tartuffes sur scène, pas au gouvernement !"

Le gouvernement est largement critiqué pour ses décisions concernant la culture.

Des slogans parisiens tournent en dérision l'action gouvernementale
Des slogans parisiens tournent en dérision l'action gouvernementale © Radio France / Alexis Demeyer

À Montluçon, les manifestants ont fait part de leur colère d'être considérés comme "non-essentiels" par l'exécutif.

Les manifestants à Montluçon (Allier)
Les manifestants à Montluçon (Allier) © Maxppp / Florian Salesse

À Nice, le monde de la culture a réclamé la "fin de l'entracte"

Les manifestants à Nice
Les manifestants à Nice © Maxppp / Eric Ottino

A Strasbourg, les manifestants se sont retrouvés place Kleber en se plaçant dans des cercles, symboles de la distanciation sociale. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

A Marseille, le monde de la culture s'est donné rendez-vous devant le théâtre du Gymnase. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Et puis le violoniste français Renaud Capuçon a lui décidé de jouer dans les rayons d'un supermarché de Chambéry pour soutenir le monde de la culture 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix