Alan Moore ("Watchmen", "V pour Vendetta"...), mythe vivant de la pop culture, était l'invité d'Augustin Trapenard pour une émission exceptionnelle. Découvrez la version longue !

L'auteur mythique de "comics" Alan Moore sort aujourd'hui un roman, "Jérusalem"
L'auteur mythique de "comics" Alan Moore sort aujourd'hui un roman, "Jérusalem" © Getty / rune hellestad

Augustin Trapenard a reçu dans Boomerang, son émission culturelle quotidienne sur France Inter, l'un des mythes vivants de la pop culture : Alan Moore, auteur des scénarios de V pour Vendetta, certains Batman, la Ligue des gentlemen extraordinaires... mais aussi créateur des Watchmen, la bande dessinée qui a révolutionné l'art de la bande dessinée (ou du "comics", plus exactement), aux Etats-Unis à la fin des années 1980.

La série avait pour pitch "Who watches the watchmen ?" (en français "qui surveille les gardiens ?") et questionnait la légitimité des super-héros à faire régner l'ordre. Avec ses héros vieillissants, parfois dépressifs et instables, elle portait un regard beaucoup plus adulte sur l'univers des superhéros que ce qui était produit jusque là chez DC comics. The Watchmen avait été adapté au cinéma par Zack Snyder en 2009 - une adaptation qu'Alan Moore réprouve d'ailleurs :

Je voulais démontrer tous les effets merveilleux que ce medium autrefois méprisé était capable de faire. Le fait que quelqu'un puisse réaliser un film à partir de cet objet, ce n'est pas vraiment possible, cela ne ferait pas passer quelque partie que ce soit du narratif original qui m'intéressait.

Et il est vrai que le cinéma ne peut pas rendre toutes la profondeur de la bande dessinée... mais son générique, au moins, était original (pour l'époque) et brillant... Pour mémoire :

Aujourd'hui, Alan Moore a décidé d'arrêter la bande dessinée : le prochain tome de la Ligue des gentlemen extraordinaire, qu'il réalisait avec Kevin O'Neill, sera donc leur dernier tome. Parallèlement, il sort un roman massif (1200 pages) : Jérusalem (mais ne vous y trompez pas, l'intrigue se déroule à Northampton en Angleterre)

Ecoutez ici la version longue de l'entretien avec Alan Moore... Vous apprendrez :

  • pourquoi il n'est jamais allé voir aucune adaptation cinématographique de ses œuvres et pourquoi il considère avoir "divorcé de son travail"
  • pourquoi, selon lui, le XXIe siècle n'est pas parvenu à inventer sa propre culture
  • ce qui l'a motivé à se lancer dans la bande dessinée alors que ce médium était méprisé
  • ... et aussi, ce qui le décide, aujourd'hui, à arrêter de faire de la bande dessinée
  • pourquoi, selon lui, "un monde sans pauvreté est éminemment possible"
  • pourquoi, toujours selon Alan Moore (mais aussi selon Jorge Luis Borges), "chaque particule de notre existence est immortelle et éternelle"
  • pourquoi il a installé l'intrigue de son dernier roman, Jérusalem, dans le quartier du Borough à Northampton.
  • ce qui était caché, un jour, dans son impressionnante barbe
  • dans quel monde ce grand auteur de science-fiction rêverait-il de vivre
  • qu'il est très intéressé par les rêves (et comment ça a influencé Jérusalem)
  • pourquoi "nous sommes tous des récits"
  • ... et bien d'autres choses passionnantes !
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.