En matière de couleurs, chaque artiste a son panthéon. Pour Amman ou Arman,le rouge est un phare qui éclaire l'océan chromatique (Amman , le rouge absolu,Editions de La Différence), pour Yves Klein, le bleu est la valeur étalon d'une oeuvre, et d'autres, comme Soulages, ne voient que par le noir.

Le gout du  bleu
Le gout du bleu © mercure de france

Le gout de rouge
Le gout de rouge © mercure de france

Mercure de France publie "Le goût du bleu" et "Le goût du rouge", avec des textes rassemblés par Pascale Lismonde, savoureuses anthologies où se mêlent art, littérature et poésie. De Shakespeare à Bernard Werber, de Matisse à Yves Klein en passant par Kandinsky, voici quelques petits bonheurs de lecture à mettre dans sa poche.

Pascale Lismonde est critique d'art, l'une de mes complices, d'un enthousiasme débordant.On l'imagine fouillant textes littéraires et écrits d'artistes avec délectation.

Arman, 1967, Rouge est la couleur
Arman, 1967, Rouge est la couleur © arman-studio.com

Magritte explique comment faire apparaître un ciel, mais il faut s'interroger avant :"que faire d'un ciel?

Yves Klein, jaloux de la présence des oiseaux dans le ciel, s'est approprié le bleu outremer en International Klein Blue. Yves le Monochrome a fait du pigment bleu et de sa vibration le sujet même de sa peinture. L'IKB, nous dit Pascale Lismonde,tend à l'incarnation de la dialectique matière/esprit, temps/infini.

Chez Kandinsky aussi les couleurs sont affaire de vibrations et appellent à une dimension spirituelle.

Les proustiens revisiteront la chapelle de Giotto avec Proust . Louis Pawels et Jacques Bergier réapparaissent dans Le goût de rouge, après avoir enchanté les années 60 avec Le Matin des magiciens (lecture qu'Arman mentionne dans un de ses courriers).

Qui l'emporte du rouge ou du bleu?

Chaque lecteur trouvera son inclination propre.

blogcs signature C Simeone
blogcs signature C Simeone © Radio France / C Siméone
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.