Mathieu Amalric, Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg sont à l'affiche du film d'Arnaud Desplechin qui fera l'ouverture, le 17 mai prochain, du 70è festival de Cannes

Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg dans les fantômes d'Ismaël
Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg dans les fantômes d'Ismaël © Le Pacte

Ismaël Vuillard (Mathieu Amalric) réalise le portrait d’Ivan, un diplomate atypique inspiré de son frère. Avec Bloom, son maître et beau-père, Ismaël ne se remet pas de la mort de Carlotta (Marion Cotillard), disparue il y a vingt ans. Aux côtés de Sylvia (Charlotte Gainsbourg), Ismaël est heureux. Mais un jour, Carlotta, déclarée officiellement morte, revient. Sylvia s’enfuit....

Les fantômes d’Ismaël sortira en salle le même jour que sa présentation à Cannes.

Desplechin et Cannes

Si l'on excepte Rois et Reines (2004) et le documentaire L'Aimée (2007), tous les films du réalisateur ont fait le voyage cannois

  • La vie des morts (1991, Semaine de la critique)
  • La Sentinelle (1992, sélection officielle)
  • Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) (1996, sélection officielle)
  • Esther Kahn (2000, sélection officielle)
  • Léo, en jouant "Dans la compagnie des hommes" (2003, Un Certain Regard)
  • Un conte de Noël (2008, sélection officielle)
  • Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des plaines) (2013, sélection officielle)
  • Trois souvenirs de ma jeunesse (2015, Quinzaine des réalisateurs)
  • Les Fantômes d’Ismaël (2017, Hors compétition)

Pour aller + loin

Le 7/9 avec Sandrine Kiberlain et Thierry Frémeau
Le billet de François Morel : Perspectives cannoises

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.