Interview exclusive de Bernard Summer, sur le retour de New Order et le rôle d'Iggy Pop dans l'histoire du groupe. Rendez-vous dans Un jour dans le monde ce soir vers 18h45.

New Order est en tournée actuellement, après avoir inauguré sa tournée mondiale mercredi 4 novembre à Paris. Le groupe de Manchester vient de publier un nouvel album, Music Complete , dans lequel ont participé Iggy Pop pour Stray Dog et Tom Rowlands, des Chemical Brothers.

Bernard Sumner est l’un des fondateur du groupe mythique Joy Division ; à la mort du chanteur Ian Curtis, il a formé New Order . Ce groupe s'est dissous en 2007 puis reformé en 2011.

Sumner est désormais entouré du batteur historique du groupe Stephen Morris, de sa compagne Gillian Gibert aux claviers, du guitariste Phil Cunningham (depuis 2001) et du bassiste Tom Chapman (depuis 2011).

Le groupe avait eu l'occasion de jouer deux des nouveaux morceaux sur scène avant la sortie de l'album, pour donner un avant-goût de cet opus à la fois rock et dansant avec quelques touches techno et même disco.

Joy Division né sous la bonne étoile Iggy Pop

Bernard Sumner s'est confié en exclusivité à Matthieu Culleron.

J'avais passé une annonce pour recruter un chanteur et un jour un type m'a téléphoné. Cétait Ian Curtis. Je l'avais croisé une fois en concert et on aimait la même musique, Iggy Pop, le velvet... alors j'ai dit ok, tu fais partie du groupe. Il m'a fait écouter un disque, c'était The Idiot , d'Iggy Pop. Iggy a toujours été important dans notre histoire.

Pour mémoire, Ian Curtis s'est pendu chez lui le 18 mai 1980, et lorsqu'on l'a retrouvé, The Idiot tournait encore sur sa platine.

Bernard Sumner sur scène
Bernard Sumner sur scène © MaxPPP

►►► ALLER PLUS LOIN | Retrouvez le site dédié à New Order avec l'entretien de Peter Hook, l'ex-bassiste du groupe. Cliquez sur l'image

Image site New Order
Image site New Order © Radio France
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.