A l’occasion de sa première rétrospective organisée en 1961 par Edward Steichen au MOMA, Lucien Clergue réalise à New York une série de photographies qu’il regroupera sous le titre « d’Hommage à Matisse ». Il s’agit de photographies en noir et blanc réalisées devant les fontaines du Seagrams Building. Le dessin formé par l’écume blanche à la surface de l’eau évoque de façon saisissante les célèbres compositions colorées du peintre décédé à Nice quelques années auparavant.

L’objectif de l’exposition, qui se tiendra au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman, du 3 février au 9 septembre 2013, est de montrer comment en s’affranchissant du modèle, la photographie de Lucien Clergue évolue vers l’abstraction, tout en dialoguant avec le dessin et la peinture. L’ami Picasso, bien entendu, dont les gravures de La Tauromaquia seront d’une importance capitale, mais aussi Henri Michaux, Pierre Soulages et Hans Hartung sont autant de références qui inspirent les compositions photographiques de l’artiste.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.