En savoir plus sur http://www.danses-et-continents-noirs.com/

Présentation:

Pour sa quinzième édition le festival « Danses et Continents Noirs » fête l’Afrique du Sud . Fort du travail de création engagé en 2013 avec la chorégraphe Robyn Orlin, figure majeure de la scène internationale, l’APCA Cie James Carlès s’associe ainsi pleinement à la Saison Culturelle de l’Afrique du Sud en France qui sera un hommage à Nelson Mandela, aux arts et aux artistes sud-africains.

Avec le mot « correspondance(s) » inscrit à l’orée de cette nouvelle édition, « Danses et Continents Noirs » veut aussi signifier que le dialogue et l’ouverture à l’autre sont le moyen de relier des réalités différentes, sans les atténuer. Dans notre langage courant, la correspondance est un échange épistolaire généralement prolongé. Elle est un support « affectif » pour les personnes qui échangent. La correspondance peut aussi devenir le support d'une œuvre. Aujourd’hui, ce mot renvoie aux multiples modalités de nos déplacements, aux nécessaires changements de direction indispensables à la réalisation de nos destinations . Les « correspondance(s) » seront pour nous, d’un point de vue artistique : ce qui se répond et ce qui se fait échos (Danse, Arts Visuels, Musique, Cinéma et Littérature ). Ainsi l’hommage à Nelson Mandela fera écho à l’année du centenaire d’Aimé Césaire .

Le festival Danses et Continents Noirs avance depuis toujours dans trois directions : Pédagogie , recherche , création . Il dispense stages, master-classes et ateliers de répertoire à près de 400 amateurs et professionnels venus de toute la France. Il diffuse des spectacles, dont certains ont fait le tour du monde avant de s’arrêter à Toulouse, telle cette année la compagnie Mamela Nyamza et les Soweto’s Finest (dans le cadre des Saisons Afrique du Sud - France 2012-2013). Il organise pour la deuxième fois une journée d’étude en partenariat avec le laboratoire LLA-Creatis de l’université Toulouse-2 Le Mirail .

Mots-clés :
Articles liés
Culture
Initiales DD
19 octobre 2017
Culture
Les flibustières
19 octobre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.