Un festival au programme culturel et citoyen qui défend les cultures queer et plurielles

 Garcon Sauvage XXL
Garcon Sauvage XXL © Gaetan CLEMENT

Malgré des avancées sociales et politiques notables - mais pas suffisantes -les communautés LGBTQI+ restent stigmatisées. Les combats à mener sont encore nombreux. La haine de l’autre infuse toute la société.

Ce contexte nécessite une ouverture des esprits et des communautés. Quand certains essayent de diviser, il est bon de rassembler et considérer que la culture et la fête sont des moyens de mener ce combat. Mais ce projet n'est pas uniquement festif. C’est un outil militant, véritablement progressiste qui cherche à casser les codes, à célébrer la singularité, à créer des passerelles entre les individus.

Garcon Sauvage XXL
Garcon Sauvage XXL / Gaetan CLEMENT

Plus que jamais, il est nécessaire de donner à tous l’occasion d’échanger, de se questionner pour déconstruire les préjugés de toutes formes, d’apprendre à se comprendre en acceptant et en épousant nos diversités. Croire au rassemblement et à l’intelligence collective.

Etre ensemble rend plus fort.e. Même à Lyon, ville qui porte en son sein des communautés multiples, visibles et actives, des associations et des collectifs engagés, il faut occuper le terrain pour ne pas laisser la place aux LGBTQIphobies, au racisme, au sexisme, à l’ignorance, à la violence, aux replis, aux esprits étriqués, à la bêtise, et au rejet de l’autre.

C’est à travers ce prisme que le Festival Intérieur Queer, porté par Plusbellelanuit, Arty Farty, et Culture Next, autour d’un programme à la fois culturel et citoyen, souhaite défendre les cultures queer et plurielles. Pour cette troisième édition, il propose une programmation attachée aux questions du genre et des identités sexuelles, mettant à la fois en avant des figures emblématiques de la culture queer, mais aussi des artistes émergents, tout en prolongeant la réflexion sur la représentation des genres dans la musique, milieu principalement dominé par la gente masculine. 

 Circuit
Circuit / Gaetan CLEMENT

Plusieurs temps forts viendront rythmer le festival : le Café queer, espace d’échanges participatif; Lilith, expérience théâtrale mêlant revue de cabaret nouvelle génération et musiques électroniques ; le bal Kinky France, qui revisitera la culture française dans ce qu’elle a de plus belle et de plus absurde ; le Circuit qui provoquera la rencontre de différents collectifs et lieux ; ou encore l’iconique Garçon sauvage et la Sunset Society avec, aux manettes, cette année, le collectif Barbi(e)turix. 

Ouvert à tou.te.s, libre, convivial, mais exigeant d’un point de vue artistique, Intérieur Queer n’attend plus que vous : que vous soyez lesbiennes, transgenres, intersexes, bisexuel.le.s, gays, hétéros ou non binaires, tant que vous êtes bienveillant.e.s et désireux.ses de déconstruire les normes, ce festival est le vôtre.

Sources Festival Intérieur Queer

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.