Une recette de Sonia Ezgulian extraite de son livre "Anti-Gaspi" (Flammarion)

Filet de julienne, filaments de peau d’aubergine
Filet de julienne, filaments de peau d’aubergine © Emmanuel Auger

Qu’elle soit noire, blanche, violette ou tigrée, la peau de l’aubergine est délicieuse sous forme de petits filaments croustillants.

Pour 4 personnes
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 10 minutes

  • La peau de 2 aubergines bio ou non traitées 
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive vierge extra 
  • 4 filets de julienne 
  • 250 g de compotée d’aubergine au vinaigre ou de ratatouille 
  • Fleur de 
  • sel 
  • poivre du moulin

Émincez finement les peaux d’aubergine en julienne. 

Dans une poêle, faites chauffer un filet d’huile d’olive puis ajoutez les filaments d’aubergines et faites-les cuire à feu vif en remuant sans cesse. Dès que les filaments deviennent croustillants, retirez la poêle du feu et débarrassez les filaments d’aubergine sur du papier absorbant. 

Salez et poivrez. 

Ajoutez le reste de l’huile d’olive, faites cuire les filets de julienne assaisonnés de sel et de poivre. Faites réchauffer la compotée d’aubergine au vinaigre. 

Servez chaque filet de poisson sur un petit tas de compotée et parsemez-les de filaments croustillants d’aubergine.

Et s’il en reste ? 

Les filaments d’aubergine cuits se conservent parfaitement quelques jours dans un bocal, au sec. Parsemez-les sur des oeufs mimosa avec des spaghettis à l’ail, sur de la purée de pomme de terre, dans une salade de riz…

(RÉ)ÉCOUTEZ | On va déguster - L'aubergine passe sur le grill !

Articles liés
Vie quotidienne
Stroncatura, alici et pain
19 septembre 2018
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.