Liberté, humour, les artistes du Congo n'ont rien à envier aux artistes occidentaux. Et le public ne s'y trompe pas, l'exposition "Beauté Congo" qui a ouvert ses portes à la Fondation Cartier le 11 juillet est un succès depuis la rentrée. Elle va certainement être prolongée vu le succès.

"Beauté Congo" est une invitation au voyage. Elle dévoile la richesse d'un courant artistique méconnu en occident à travers des tableaux, des photos, mais aussi un parcours musical. André Magnin , marchand d'art, très influent sur le continent africain a conçu cette exposition. Derrière le style naïf de beaucoup d'artistes, se cache un propos souvent très politique.

Ces artistes exposent sur les façades de leurs ateliers. Ils sont inspirés par le quotidien de la société, tant au niveau politique, au niveau social que celui des mœurs ou de la corruption... Ils n'hésitent pas en dépit de tous les dangers à produire des tableaux dans lesquels les populations se reconnaissent. C'est capital pour le Congo !

Notre coup de cœur: Kiripi Katembo

Les photos de Kiripi Katembo sont saisissantes. L'artiste, décédé au début du mois d’Août a capté des scènes de vie à Kinshasa à travers le reflet des flaques d'eau.

Kiripi Katembo, Tenir, série Un regard, 2011
Kiripi Katembo, Tenir, série Un regard, 2011 © Tirage Lambda, 60 x 90 cm Collection de l’artiste © Kiripi Katembo / Kiripi Katembo, Tenir, série Un regard, 2011

> Kinsasha est peut ressembler de loin à une poubelle. Kiripi Katembo péotise tout cela. Il prend Kinsasha à l'envers et cela devient poétique.

Cette exposition va marquer un tournant pour l'art africain, les collectionneurs du monde entier sont déjà l'affut.La côte de certains artistes devraient monter dans les prochaines foires d'art contemporain.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.