Regardez ce qui attend le visiteur de l'exposition consacrée à Robert Franck, ou plutôt à ses travaux sur les Américains et sur Paris. Il fallait attendre une heure, dimanche, avant d'accéder aux guichets du musée du jeu de paume. On évoquera demain l'exposition qui s'achèvera en mars. Une heure d'attente, cela n'est rien au regard de la foule qui se pressait au Grand Palais pour observer ce week-end les oeuvres d'art que Pierre Bergé s'apprête à vendre aujourd'hui, et qui appartenaient à Yves Saint Laurent. On a vu là aussi beaucoup de curieux renoncer, tristement, incapables d'attendre... 4 heures pour rentrer !

Robert
Robert © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.