La nouvelle campagne de France Inter, imaginée par Lowe Stratéus, illustre le changement de ton de la première station de service public avec une grille de rentrée plus féminine, plus dynamique, plus décalée, plus souriante.

Diffusée à partir du 24 septembre en affichage (2m² et digital) sur toute la France, en presse, en télévision, au cinéma et en digital, la campagne fait du logo de France Inter son point d’accroche pour décrire la tonalité de chaque émission et montrer comment la station impose sa marque, au sens propre comme au sens figuré, dans tout ce qu’elle fait.

Ainsi, la matinale de Patrick Cohen devient « l’INTERro du matin », Hélène Jouan propose « à vous d’INTERvenir » dans le téléphone sonne , Nicolas Demorand passe « l’INTERnational à la loupe » dans un jour dans la monde , Natalie Dessay propose un « INTERmède classique » dans classic avec dessay, Nagui est « drôlement INTERessant » dans la bande originale et Pascale Clark « sans INTERdits » dans A’live . Quant à Charline Vanhoenacker, elle est tout simplement « Bonne à INTERner » dans si tu écoutes, j’annule tout .

La signature « INTERvenez » à la fois invitation et mot d’ordre souligne l’ambition de France Inter d’inciter l’auditeur à retrouver sa place à l’antenne et de participer plus encore au débat public.

Au final, une campagne qui capitalise sur le caractère iconique de France Inter et qui met en scène, par une grammaire visuelle simple et propriétaire, sa manière si différente de faire entendre sa voix.

Cohen pub
Cohen pub © Radio France
Charline pub
Charline pub © Radio France
Nagui pub
Nagui pub © Radio France
Dessay pub
Dessay pub © Radio France
Demorand
Demorand © Radio France
Clark pub
Clark pub © Radio France
Jouan pub
Jouan pub © Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.