Ils avaient alerté le Président de la République dans un courrier fin novembre et avaient demandé un rendez-vous. C’est chose faite, une délégation sera reçue le 28 janvier à 15h à l’Elysée. Alors que le budget de la culture est en baisse de 4,3% (malgré une sanctuarisation du budget du spectacle vivant) la crainte des employeurs (théâtres, opéras, orchestres, festivals) est que les collectivités territoriales se croient autorisées à baisser également les budgets de la culture. François Le Pillouër qui dirige le Théâtre national de Bretagne (TNB) et préside le puissant Syndeac (syndicat national pour les entreprises artistiques et culturelles) va alerter François Hollande sur le malaise dans la profession alors que le régime particulier des intermittents du spectacle doit être renégocié en ce début d’année.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.