Le Fonds pour les Femmes en Méditerranée est un fonds d’aide à l’émancipation des femmes du bassin méditerranéen. Son troisième gala a pour thème « Père et fier de ma fille » pour rappeler que des hommes défendent avec nous une société égalitaire où leurs filles et toutes les femmes vivraient libres et respectées. Pour ce gala se produisent à titre gracieux des d’artistes :

Souad Massi (folk Song, musique du monde). On dit d’elle que c’est la Tracy Chapman du Maghreb. HK et les déserteurs (chansons françaises revisitées, Brel, Ferré, Ferrat, Renaud, Nougaro). Pour ce nouveau projet, Kadour Haddadi s’entoure d’un orchestre de musique châabi pour présenter un spectacle faisant se rencontrer la chanson française et la musique populaire algérienne. Nôma Omrane (musique lyrique, soprano) On a du mal à revenir au trivial après l’avoir écoutée. Sublime. Nawel (pop world, musique d’orient et du Maghreb), auteure compositrice franco-tunisienne à la voix rauque et suave. Dans sa démarche artistique, elle aime allier l’arabe le français et l’anglais, Plusieurs fois primée, elle a notamment collaboré récemment avec Tony Gatlif sur son film « Indignados » Lori La Armenia (Danse flamenco) : entre rage et grâce, sa danse est subtile et envoûtante. Initiée au cœur du triangle d’or Jerez-Sevilla-Lebrija, Lori transforme le corps et la danse à ce qu’il faut pour rester en suspens. Vous avez eu l’occasion peut-être dans Les Garçons et Guillaume à Table sinon courrez vite le 15 mai au Cabaret Sauvage. A ne pas manquer ! Basma Kodmani membre fondatrice du « Réseau des Femmes Syriennes » et directrice de « l’Initiative Arabe de Réforme » nous fera l’honneur de sa présence. Plusieurs personnalités illustreront le thème « Père et fier de ma fille » avec leurs témoignages parmi elles: Meziane Azaiche (directeur du Cabaret Sauvage), Bernard Murat (metteur en scène) et Stéphanie Murat (comédienne et Réalisatrice), Idir (chanteur compositeur) et Thénina (musicienne), Patrick Jean (cinéaste, producteur et co-fondateur de « zéro Macho»), Farouk Mardam Bey (directeur des éditions Sinbad), Plantu (Dessinateur de Presse).

L’ensemble des fonds collectés lors de la soirée sera reversé aux associations de femmes syriennes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.