Une recette de Christian Abégan extraite de son livre : "Le patrimoine culinaire africain" (ed Michel Lafon)

Gaou
Gaou © Christian Abégan/Michel Lafon

DIFFICULTÉ ***
Préparation : 30 min
Cuisson : 40 min

Pour 6 personnes

  • 1 kg de niébés (cornilles ou haricots blancs yeux noirs)
  • 1 litre d’huile de friture
  • 2 gousses d’ail
  • 3 oignons nouveaux
  • Sel
  • 1 litre d’eau

Progression

La veille : je lave les niébés à l’eau froide, les rince et les laisse tremper dans l’eau toute la nuit.

Le jour même : je rince plusieurs fois les niébés à l’eau froide en les frottant avec les mains afin d’enlever la pellicule qui les recouvre.

Dans un mixeur, je les réduis en purée en ajoutant progressivement un peu d’eau, l’ail et les oignons.

La pâte doit être semi-épaisse. Je la sale et la laisse reposer pendant 1 heure.

À l’aide d’une cuillère, je prends des petites quantités de pâte que je fais frire dans un bain de friture à 180 ° C. Je fais cuire ces beignets environ 10 minutes chacun, puis je les sers avec une sauce tomate au piment.

la ruse du chef

Lorsque je dispose de moins de temps de préparation, j’utilise de la farine de niébés mélangée à de la levure pour accélérer la montée de la pâte que je laisse reposer.

Je fais ensuite frire les beignets dans de l’huile très chaude.

(Ré)écouter On va déguster : La leçon de cuisine africaine de Christian Abégan !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.