Figure haute en couleurs de la deuxième moitié du XIVe siècle, Gaston III de Foix, comte de Foix et vicomte de Béarn, choisit de se faire appeler « Fébus », c’est à dire « Soleil » et organise lui-même sa légende. C’est un personnage très contrasté, munificent et autoritaire, fin politique et administrateur hors pair. Gaston Fébus est aussi un lettré. Grand lecteur et bibliophile, il doit également sa célébrité au Livre de Chasse dont les versions manuscrites illustrées sont nombreuses. Organisée autour d'un ensemble majeur de ces manuscrits grâce aux prêts exceptionnels de la BnF (dont le délicat manuscrit — illustré en Avignon sous les yeux mêmes de l’auteur — dont les grisailles sont une merveille d’observation animalière ou le fabuleux manuscrit peint vers 1409 pour le dauphin Louis de Guyenne, remarquable par sa palette lumineuse et ses fonds guillochés d’or, qui fut acquis en 1661 par Louis XIV, lui-même grand chasseur), l’exposition évoquera aussi la « librairie » du comte, ses lieux de résidence et le train de vie luxueux de sa « cour d’Orthez ».

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.