Recettes extraites du livre Banquet gaulois : 70 recettes venues directement de nos ancêtres...ou presque ! (Larousse)

Gâteau de blettes et d’orge
Gâteau de blettes et d’orge © Aimery Chemin/ Larousse

Pour 8 personnes

Préparation : 25 min
Cuisson : 50 min

  • 1 bouquet de calament (Calamintha) frais (ou un mélange de marjolaine et de menthe, à parts égales)
  • 1 petit fromage de chèvre sec (ou 75 g de fromage persillé)
  • 1 oignon doux
  • 3 belles et grandes côtes de blettes
  • 6 cuill. à soupe d’huile d’olive
  • 300 g d’orge perlée 75 cl de bouillon de légumes ou d’eau
  • 3 œufs
  • Sel, poivre

Effeuillez les herbes et hachez-les grossièrement. Râpez le fromage. Pelez et hachez l’oignon. Rincez les blettes. Coupez les côtes juste au départ du vert. Réservez ce dernier. Retirez le fil des côtes et coupez-les en tout petits morceaux.

Dans une sauteuse, faites blondir l’oignon et le blanc de blettes dans 3 cuill. à soupe d’huile.

Ajoutez l’orge puis le bouillon. Salez, poivrez puis laissez cuire à petit feu en remuant de temps à autre jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé, pendant 15 min environ. Coupez le feu puis incorporez le fromage et les œufs battus.

Déposez un disque de papier sulfurisé au fond d’un moule à manqué ou à gratin de 24 cm de diamètre. Huilez généreusement le moule au pinceau puis chemisez-le avec les 3 feuilles vertes en les faisant déborder du tiers vers l’extérieur.

Versez le mélange à l’orge dans le moule. Rabattez les feuilles sur le dessus.

Enfournez à 180 °C (th. 6) pour 35 min. Démoulez et servez tiède ou froid.

Le calament, très courant dans le sud de la Gaule, évoque à la fois la menthe et la marjolaine.

Sur la photo, on peut également voir les fleurs jaunes de la moutarde des champs, aux fleurs et aux graines piquantes

►►► POUR ALLER + LOIN | Ecoutez l'émission On Va Déguster consacrée au banquet gaulois

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.