Une recette de Sylvie Jobbin - Le Moal, extraites de son livre "1001 secrets sur les épices" (Editions Prat)

Hildegarde de Bingen est née au XIe siècle. Religieuse, puis canonisée, elle était un médecin très reconnu à son époque. Toutes ses connaissances, elle les doit à ses visions, qu’elle rapporte consciencieusement dans ses différents livres.

Son livre « Les causes et les remèdes » fit grand bruit jusqu’au XIIe siècle. Elle y décrit de nombreux symptômes de maladie, leurs causes et des remèdes réalisés à base de plantes, d’épices et de minéraux.

« Il n'y a pas de maladies, rappelle avec force Hildegarde, mais des hommes malades, et ces hommes sont intégrés dans un univers qui, de même qu'il participe à leur malheur, doit aussi prendre sa part dans la guérison. » Elle s’inscrit ainsi dans la vision holistique de la santé, comme l’ayurvéda indien et la médecine traditionnelle chinoise.

Ingrédients

  • 10 g de noix de muscade
  • 10 g de cannelle
  • 2-3 g de clou de girofle,
  • 250g de farine d’épeautre
  • 75 g de beurre
  • 75 g de miel
  • 75 g d’amandes douces pilées
  • 1 oeuf
  • un peu de sel, eau ou lait.

Préchauffer le four à 180°C

Mélanger tous les ingrédients avec suffisamment d’eau ou de lait pour former une pâte. Et faîtes des petits biscuits.

Cuire entre 10-12 mns

Voici ce qu’Hildegarde nous dit au sujet de ces gâteaux : « Ils dispersent l’amertume qui est dans ton cœur, ils l’apaisent et l’ouvrent. Mais ils ouvrent aussi tes cinq sens, te rendent gai, purifient tes organes sensoriels, réduisent les humeurs nocives et donnent à ton sang une bonne composition. Ils te rendent robuste, joyeux et efficace dans ton travail. »

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.