Il a aura passé 30 ans à la Comédie Française (de 1955 à 1985) dont il a été le plus jeune doyen, joué tous les rôles et triomphé dans Don Juan. Pourtant, ce n’est pas de son talent sur les planches que Georges Descrières a tiré sa célébrité mais d’une inusable série : Arsène Lupin , un feuilleton télévisé diffusé de 1971 à 1974 sur la deuxième chaîne.

Avec classe, nonchalance et un sourire moqueur, il aura parcouru 26 épisodes en compagnie de Marthe Keller, Roger Carel ou Bernard Giraudeau.

Au cinéma, Georges Descrières n’a pas rencontré les rôles auxquels il pouvait prétendre. Après des débuts dans Le Rouge et le Noir d’Autant-Lara, on le verra dans Le Fils de Caroline chérie aux cotés d'une jeune Bardot, ou Les trois mousquetaires, et beaucoup d’autres films en costume.__ Peut-être parce est-ce parce qu’il portait la moustache comme personne.

Au Conservatoire d'art dramatique de Paris, il a pour camarades Annie Girardot, Françoise Fabian, Jean-Pierre Marielle, Jean-Paul Belmondo, Bruno Cremer ou Jean Rochefort, qui lui rend hommage au micro de Jérôme Jadot.

Admirable dans Don Juan et né pour jouer Arsène Lupin

L’acteur qui vivait à Cannes depuis la fin des années 80, avait créé et dirigé le conservatoire du théâtre de Grasse.

Il est mort samedi matin d’un cancer. Il avait 83 ans.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.