Georges Perec est souvent considéré comme le plus inventif des écrivains français. Une originalité qui lui ouvre aujourd'hui les portes de la Pléiade.

Georges Perec
Georges Perec © Getty

Avant la Pléiade, Georges Perec est entré dans la culture populaire, ce qui n'est pas banal. Mode d’emploi est utilisé à tout propos, et Je me souviens pourrait presque être comparé à une chanson des Beatles tant il a été "repris".

Je cherche en même temps l’éternel et l’éphémère.

Ces deux (premiers ?) volumes rassemblent des textes parmi les plus connus mais aussi d'autres qui le sont moins.

Il y a, évidemment, La disparition, exercice de style dans lequel Georges Perec n'utilise jamais la lettre "e" et son exact opposé, Les revenentes, ou le "e" est la seule voyelle présente. Bienvenue au royaume des contraintes, des prouesses, de l’Oulipo.

La vie mode d'emploi

Georges Perec a reçu en 1978 le Prix Médicis pour ce roman. C’est par hasard que Géraldine Tauzin est tombée dessus quand elle était adolescente.

Aujourd'hui Gérarldine Tauzin est libraire et depuis sa première lecture, Perec ne l’a plus jamais quittée.

► ÉCOUTEZ | L'heure des rêveurs de Zoé Varier avec Géraldine Tauzin

J'aimerais qu'il existe des lieux stables, immobiles, intangibles, intouchés et presque intouchables ; des lieux qui seraient des références, des sources : mon pays natal, le berceau de ma famille, la maison où je serais né, l'arbre que j'aurais vu grandir (que mon père aurait planté le jour de ma naissance), le grenier de mon enfance empli de souvenirs intacts...

Guillaume Gallienne a lui aussi payé son tribut à Georges Perec, nous invitant au 11, rue Simon-Crubellier, dans le 17e arrondissement de Paris. Ne cherchez pas : l’adresse est une pure invention. C’est l’histoire fictive mais fascinante des habitants de cet immeuble, que nous raconte Georges Perec, dans la vie mode d'emploi.

► ÉCOUTEZ | ça peut pas faire de mal de Guillaume Gallienne - La Vie mode d'emploi de Georges Perec

Georges Perec dans la Pléiade
Georges Perec dans la Pléiade
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.