A Los Angeles ce dimanche, Isabelle Huppert a reçu le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique pour son rôle d'une femme violée dans "Elle" de Paul Verhoeven.

Isabelle Huppert et son Golden Globe, pour son rôle dans "Elle" de Paul Verhoeven ( Los Angeles, le 9 janvier 2017)
Isabelle Huppert et son Golden Globe, pour son rôle dans "Elle" de Paul Verhoeven ( Los Angeles, le 9 janvier 2017) © Reuters / Mario Anzuoni

Sur la scène de l'hôtel Beverly Hilton, à Los Angeles, où se déroulait la soirée des Globes, une actrice française l’a finalement emporté face à de sérieuses concurrentes : Amy Adams ("Premier contact") et Natalie Portman ("Jackie"), donnée favorite par les pronostiqueurs. Pourtant c’est Isabelle Huppert, encore peu récompensée en Amérique, qui a gagné le trophée, pour son rôle dans "Elle" de Paul Verhoerven (un film France Inter).

Dans ce thriller transgressif, adaptation d'un roman de Philippe Djian, elle interprète une femme violée qui, loin de s'effondrer, va traquer son agresseur, se lancer dans un jeu érotique, masochiste avec lui. Le rôle de Michèle avait à l'origine été proposé à plusieurs actrices américaines qui l'ont refusé, le jugeant trop risqué.

Allusion à la prochaine présidence Trump

En recevant son prix dans une robe grise brodée de strass, Isabelle Huppert, tremblante d’émotion, a chaleureusement remercié Paul Verhoeven de l'avoir "laissée être (elle-même)". La comédienne a également dit quelques mots, allusions à peine voilées lancées au futur président des États-Unis Donald Trump et son projet de mur dressé entre son pays et le Mexique.

Il y a des gens du monde entier dans cette salle, de Chine, d'Amérique, d'Europe. N'attendez pas du cinéma qu'il dresse des murs et des frontières

Avec plus de 100 films à son actif, Isabelle Huppert a tourné avec les plus grands metteurs en scène du monde, dont aux Etats-Unis Otto Preminger, Michael Cimino, Hal Hartley ("Amateur") et David O'Russell ("J'adore Huckabees"). Prochaine étape pour la comédienne : la course aux Oscars

►►►LIRE AUSSI | Les Golden Globes ne sont pas souvent annonciateurs des Oscars

►►► "On aurait dit une débutante tremblante d’émotion" : Isabelle Huppert récompensée aux Golden Globes, le reportage de Loic Pialat

Le film a aussi décroché le Golden Globe de meilleur film étranger.

La comédie musicale "La La Land", partie favorite, a été la grande gagnante de ces Golden Globes avec 7 récompenses: film, actrice de comédie (Emma Stone), acteur de comédie (Ryan Gosling), réalisateur et scénario (Damien Chazelle), musique de film et chanson.

Les Globes sont remis par quelque 90 journalistes de l'Association de la presse étrangère d'Hollywood.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.