Ce week-end, le groupe Gorillaz donne trois concerts en ligne, pour permettre aux spectateurs et spectatrices partout dans le monde de suivre leur prestation. Un concert mêlant images réelles et animation, qui s'inscrit dans une tendance, pour les artistes de musique, à réinventer leurs concerts.

Le groupe Gorillaz sur scène, ici en 2018.
Le groupe Gorillaz sur scène, ici en 2018. © AFP / Valérie Macon

Comment continuer à faire exister les concerts, les spectacles musicaux, en ces temps de pandémie ? Alors que le gouvernement a annoncé jeudi que les lieux de culture ne rouvriraient finalement pas le 15 décembre, le monde du spectacle tente de s'organiser pour continuer à créer, à rencontrer le public (et, ne l'oublions pas, à travailler, chaque spectacle faisant intervenir des équipes de plusieurs dizaines de personnes). 

Ce week-end, le groupe Gorillaz donne donc non pas un, mais trois concerts, pour s'adapter à tous les fuseaux horaires (pour la France et l'Europe, ce sera donc dimanche soir). Même si la production visuelle de ce concert, mêlant images réelles des musiciens et personnages animés du groupe, est extrêmement soignée, il s'agira bien de trois prestations en direct. Le groupe de Damon Albarn présentera son nouvel album, "Song Machine", qui n'a pas encore été montré sur scène, en raison de la situation sanitaire. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le temps du premier confinement et de ses live "à la maison" semble bien loin. Peu d'artistes ont continué, après la fin du confinement, et surtout avec l'arrivée de la deuxième période de confinement, à se produire chez eux, de façon minimaliste. Parmi ceux qui ont gardé ce type de rendez-vous, on trouve Mathieu Chédid, qui a fait de ses "Grands Petits Concerts Maison" une compilation sortie cet été sur les plateformes numériques. Le 20 décembre, Gims donnera lui aussi un concert en direct de chez lui, mais avec une billetterie payante sur un site dédié, nommé Gigson. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mais pour beaucoup d'autres artistes, le développement de plateformes de streaming payantes (InLive Stream, LiveNow, etc.) a permis d'imaginer des concerts virtuels beaucoup plus ambitieux, joués pour une jauge limitée – comme dans une véritable salle de concert. Il y a ainsi ceux qui se produisent sur scène, devant une salle vide (ou presque vide) et en direct sur Internet. Mardi dernier, le chanteur M Pokora donnait ainsi, en direct depuis la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, le dernier concert de sa tournée interrompue en début d'année – dans sa configuration scène, telle qu'il était joué devant le public. Dimanche, ce sera au tour de Jenifer, depuis l'Olympia. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

À Paris, un théâtre privé, l'Apollo Théâtre s'est équipé pour proposer aux artistes de jouer dans ses salles, avec ou sans public, mais avec une solution intégrée incluant le dispositif de captation et de diffusion en direct sur le site du théâtre. Des artistes comme Liane Foly ou Oldelaf s'y sont produits. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour d'autres artistes, c'est radicalement le format des spectacles qu'il est possible de réinventer. La Britannique Dua Lipa a proposé le 27 novembre dernier un format inédit, nommé Studio 2054 (en hommage au "Studio 54", club mythique new-yorkais). Un concert entièrement conçu pour être filmé et diffusé sur écrans, tourné dans plusieurs studios avec une qualité d'image cinématographique et des invités comme Kylie Minogue, Elton John et la française Angèle. Les billets, distribués sur la plateforme LiveNow mais aussi sur des sites de billetterie traditionnels comme Ticketmaster, étaient vendus un peu moins de 11 euros, soit bien moins qu'un concert en salle, et ont trouvé quelque cinq millions d'acheteurs. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dernier type d'expériences : les concerts 100% virtuels, où même les artistes sont remplacés par des avatars en 3D. Outre des expériences de concerts dans le très populaire jeu Fortnite, qui ont permis à certains artistes comme Travis Scott de toucher des millions d'utilisateurs, d'autres ont imaginé leur propre environnement virtuel. C'est le cas de Jean Michel Jarre : le pionnier français de l'électro a proposé en juin dernier, pour la fête de la musique, un concert entièrement en images de synthèse, visible sur écran ou en réalité virtuelle, dans une salle de concert pour le moins abstraite et psychédélique. Il réitèrera l'expérience le 31 décembre prochain mais cette fois dans une cathédrale de Notre-Dame de Paris entièrement modélisée en 3D – un concert qui sera diffusé sur France Inter. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix