Reaction Grand Prix Angoulême 2016
Reaction Grand Prix Angoulême 2016 © Collectif des créatrices de BD contre le sexisme / Florence Cestac

Quelques mois après leur manifeste contre le sexisme dans la BD, des dessinatrices reprennent leur crayon et appellent au boycott du vote du Grand Prix du Festival d’Angoulême 2016 après la révélation d'une liste de nominés sans femme.

La liste est tombée. Trente noms parmi lesquels le jury du Festival d’Angoulême, choisira le Grand prix d’Angoulême 2017. Le Festival qui aura lieu à la fin du mois a sélectionné beaucoup de noms prestigieux : de Riad Sattouf (L’Arabe du futur ) à Nicolas de Crécy (Léon la came, La République du catch …) en passant par Taiyō Matsumoto (Le Samouraï bambou ), ou Chris Ware (Building Stories) . Mais parmi eux, aucune femme.

Dans l’histoire du Festival (qui en est à sa 43e édition), seules deux représentantes du sexe féminin ont été récompensées : Florence Cestac , en 2000, et Claire Brétecher avait obtenu, un prix spécial pour le dixième anniversaire du festival, en 1983.__

Les dessinatrices, qui à la rentrée s'étaient organisées en collectif contre le sexisme, appellent sur leur site au boycott du vote pour le Grand Prix et ajoutent que :

Ce prix n’est pas seulement honorifique, il a un impact économique évident : les auteur(e)s vont être mis en avant médiatiquement, la distinction aura un impact sur la chaîne du livre dont bénéficieront libraires, éditeurs… et l’auteur(e) primé(e).

Riad Sattouf se retire de la sélection officielle

Riad Sattouf
Riad Sattouf © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MaxPPP / Marc Ollivier

Le dessinateur Riad Sattouf, dont l'album L'arabe du futur figure dans la sélection officielle, a réagi en annonçant son retrait de la compétition.

J'ai découvert que j'étais dans la liste des nominés au grand prix du festival d'Angoulême de cette année. Cela m'a fait très plaisir ! Mais, il se trouve que cette liste ne comprend que des hommes. Cela me gêne, car il y a beaucoup de grandes artistes qui mériteraient d'y être. Je préfère donc céder ma place à par exemple, Rumiko Takashi, Julie Doucet, Anouk Ricard, Marjane Satrapi, Catherine Meurisse (je vais pas faire la liste de tous les gens que j'aime bien hein !)... Je demande ainsi à être retiré de cette liste, en espérant toutefois pouvoir la réintégrer le jour où elle sera plus paritaire! Merci! On se voit à Angoulême! Riad

Mercredi matin, il a été rejoint par Charles Burns, Etienne Davodeau, Joann Sfar et Daniel Clowes qui ont également annoncé qu'ils se désistaient.

La réaction de Florence Cestac

Florence Cestac au Salon du livre
Florence Cestac au Salon du livre © AD/France Inter /

###

La dessinatrice salue la réaction de Riad Sattouf, espérant que d'autres peut-être suivront, et applaudit quand elle voit ses jeunes consoeurs mener la fronde :

Elles ont raison. Maintenant qu'elles sont assez nombreuses pour s'unir, elles sont plus fortes pour réclamer une juste place. De mon temps je me suis tellement sentie seule. Le milieu est très masculin. C'est honteux que ces messieurs n'aient pas pensé à mettre des femmes dans leur sélection. Mais ce festival comme le milieu de la BD est tenu par des hommes, qui pensent qu'on n'y peut rien.

Coco était l'invitée du 7/9 de France Inter consacré à Charlie Hebdo. Sa réaction face à cette liste exclusivement masculine :

Comment ont-ils pu selectionner les auteurs sans se rendre compte qu'il n'y avait pas de femme ?

La réaction du Festival

Le délégué général du festival, Franck Bondoux, a nié tout sexisme dans les colonnes du journal Le Monde :

Il y a malheureusement peu de femmes dans l’histoire de la bande dessinée. C’est une réalité. Si vous allez au Louvre, vous trouverez également assez peu d’artistes féminines. Le Grand prix regarde vers le passé pour récompenser des auteurs qui ont une oeuvre dense. Jusqu'à présent les femmes étaient peu nombreuses. Je n'exclus pas d'ouvrir la porte à une évolution de la liste.

►►► La suite avec le revirement du Festival

Aller + loin

FIBD : femmes interdites de Bandes dessinées

Des auteures de BD résistent au sexisme

La composition du jury, et la définition des prix sur le site du Festival d'Angoulême

En BD existe-t-il un regard féminin ?

Les réactions dessinées

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.