Le rendez-vous incontournable pour les amoureux de la poésie et les amateurs de concours littéraires.

Grand Prix Poésie
Grand Prix Poésie © RATP 2020

Depuis plus de 25 ans, la RATP offre à ses voyageurs, pendant leur trajet, des moments de poésie...

Pour la 6e année consécutive, la RATP organise au printemps son Grand Prix Poésie destiné à révéler des poètes amateurs de tous âges et venus de toutes les régions de France et invite, dès le 11 mars 2020, enfants, jeunes et adultes à participer à ce grand concours d’écriture poétique devenu au fil des années l’un des plus populaires du pays.

La RATP permet à ses voyageurs d’être en contact quotidien avec les plus grands textes du genre grâce à l’opération « Des lignes et des rimes » qui présente aux voyageurs des poèmes d’auteurs.

À partir du 11 mars et jusqu’au 14 avril, tous les poètes en herbe, quel que soit leur âge, pourront à nouveau participer au grand concours d’écriture poétique proposé par la RATP ! À la clé : l’opportunité pour 10 d’entre eux d’être affichés pendant tout l’été sur l’ensemble du réseau et d’être ainsi lus par plusieurs millions de voyageurs chaque jour. 

Cette nouvelle édition sera présidée par Izïa Higelin, comédienne, autrice, compositrice et interprète.

Izia Higelin
Izia Higelin / Lou Escobar

Je prends très souvent le métro et j’ai plaisir, chaque année, à découvrir les poèmes des lauréats. Je me réjouis de participer à cette initiative qui donne à toutes et à tous l’occasion d’accéder à la beauté de la poésie au quotidien. J’ai hâte de découvrir de nouveaux textes, de rencontrer leur auteur et de vivre des moments de partages et d’émotions autour des mots. 

Izïa Higelin Présidente du Grand Prix Poésie RATP 2020

Actuellement en tournée dans toute la France pour son dernier album, Citadelle, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’artiste a accepté de devenir la nouvelle Présidente du Grand Prix Poésie RATP

Pour Izïa « la poésie est partout, dans les chansons, bien sûr, qui, sont de véritables oeuvres poétiques, mais aussi dans toutes les petites choses de la vie. Tout dépend du regard que l’on porte sur elles et de la sensibilité de chacun. ». Sa première véritable expérience poétique est liée au texte d’Arthur Rimbaud, Roman, dont le vers inaugural, « On n’est pas sérieux quand on a 17 ans », est sans doute l’un des plus connus de la poésie française. « J’ai passé, raconte-t-elle, une nuit entière à l’apprendre avec mon père pour pouvoir le réciter le lendemain au collège et je m’en souviens aujourd’hui encore par coeur. »

Comment participer ? 

Pour participer, rien de plus simple : les candidats ont rendez-vous dès le 11 mars et jusqu’au 14 avril sur le site du Grand Prix Poésie RATPpour déposer leur poème dans l’une des trois catégories proposées : 

  • la catégorie « Enfants » pour les moins de 12 ans ; 
  • la catégorie « Jeunes » pour les moins de 18 ans ; 
  • et la catégorie « Adultes » pour les plus de 18 ans. 

Toutes les formes d’écriture sont acceptées : en vers ou en prose, court (4 lignes maximum) ou long (14 lignes maximum)… 

Si les 100 finalistes verront leur texte publié dans un recueil édité en partenariat avec Gallimard, les 10 lauréats auront l’immense chance de voir leur poème affiché dans le métro parisien durant les deux mois d’été et certains repartiront même avec des cadeaux ! 

Qui sortira vainqueur de ce concours ? Réponse fin juin…

Proposez votre poème sur ratp.fr/grandprixpoesie

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.