Les JO d’hiver s’ouvrent le 7 février à Sotchi. A 500 kilomètres de là, il y a Grozny, capitale de la Tchétchénie. En 2003, les Nations Unies ont décrit la ville comme étant la plus détruite du monde. Un superbe documentaire dresse un portrait de cette ville aux neuf visages.

La violence de Grozny
La violence de Grozny © Grozny9cities

Embourbée dans une guerre entamée depuis octobre 2011, Grozny tente de se reconstruire. et de vivre, tant bien que mal. Trois photographes livrent un portrait puissant et poignant de la capitale de la Tchétchénie dans un webdocumentaire intitulé Grozny, 9 Cities.Une version française est hébergée sur le site internet de Mediapart.

[Grozny: Nine Cities](http://vimeo.com/32580050) from [Maria Morina](http://vimeo.com/user1413699) on [Vimeo](https://vimeo.com). Olga Kravets, Maria Morina et Oksana Yushko dévoilent un travail minutieux alliant photographies et vidéos. Scènes de la vie quotidienne, de la violence omniprésente, de la guerre encore prégnante, de la religion et des traditions emmêlées... Les trois artistes peignent un portrait de Grozny en neufs étapes : - la cité des gens ordinaires - la cité des serviteurs - la cité religieuse - la cité des hommes - la cité pétrolière - la cité des femmes - la cité des étrangers - la cité qui a cessé d’exister - la cité de la guerre Le webdocumentaire a été finaliste du [Sony World Photography Awards Moving Image Awards](http://www.worldphoto.org/community/videos/moving-image-award-peoples-choice/grozny-nine-cities-by-maria-morina-olga-kravets-and-oksana-yushko/), a remporté le Grand Prix dans la catégorie multimédia du Lens Culture International Exposure Awards 2011. Il a été conçu et réalisé par Gérald Holubowicz de la société [Chewbahat](http://chewbah.at/fr/). Vous pouvez suivre l'actualité du projet sur sa [page Facebook](https://www.facebook.com/GroznyNineCities).
image lien émission netplusultra
image lien émission netplusultra © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.