Première rétrospective de l’œuvre de Doré depuis trente ans, l’exposition du musée d’Orsay lève le voile sur tous les aspects de son art. Cette exposition est réalisée par le musée d’Orsay et le musée des beaux-arts de Canada, Ottawa, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.Gustave Doré (1832-1883) fut sans doute l’un des plus prodigieux artistes du XIXe siècle. À quinze ans à peine, il entame une carrière de caricaturiste puis d’illustrateur professionnel – qui lui vaudra une célébrité internationale – avant d’embrasser, à l'exemple des figures universelles de la Renaissance, tous les domaines de la création : dessin, peinture, aquarelle, gravure, sculpture.

L’immense talent de Doré s’investit aussi dans les différents genres, de la satire à l’histoire, livrant tour à tour des tableaux gigantesques et des toiles plus intimes, des aquarelles flamboyantes, des lavis virtuoses, des plumes incisives, des gravures, des illustrations fantasques, ou encore des sculptures baroques, cocasses, monumentales, énigmatiques.En tant qu’illustrateur, Doré s’est mesuré aux plus grands textes. Ses illustrations de la Bible, de Dante, Rabelais, La Fontaine, Perrault, Cervantès, Milton, Shakespeare, mais aussi de ses contemporains, comme Hugo, Balzac, Poe, Tennyson, font de lui un véritable passeur de la culture européenne. Son oeuvre multiforme occupe ainsi une place cruciale dans l’imaginaire contemporain : Van Gogh, admiratif, s’inspira de certaines de ses oeuvres, le cinéma (de Cecil B. DeMille à Terry Gilliam) fit son miel de ses images saisissantes, et il n’est pas jusqu’à la bande dessinée qui ne puisse lui réclamer ses actes de naissance.

Autour de l'exposition

La Parque et l’Amour, 1877 Plâtre patiné, 300 cm (H) x 150 cm (Diam.) Collection particulière
La Parque et l’Amour, 1877 Plâtre patiné, 300 cm (H) x 150 cm (Diam.) Collection particulière © Musée d’Orsay / Patrice Schmidt

Visites-conférences - Gustave Doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir, du 18 février au 3 mai les mardis et samedis à 11h30 et 14h30, les mercredis et vendredis à 11h30 et les jeudis à 11h30 et 19h00 (sauf les 1er, 8 et 29 mai)- Dante et Virgile, la Divine Comédie, tous les vendredis de mars à 14h30- Doré, illustrateur ? tous les vendredis d’avril à 14h00Visites-conférences / concerts Jeudi 20 mars – 18h30 visite conférence / 20h00 concert de Soile Isokoski et Ilkka PaananenJeudi 3 avril – 18h30 visite-conférence / 20h00 concert du Jeune Choeur de ParisOpérette Du 4 au 9 février – « Offenbach : La chatte métamorphosée en femme » Avec Magali Léger dans le rôle de MinetteCycle musical Du 11 février au 17 juin – « Dans l’univers de Gustave Doré »Conférences - Vendredi 14 février à 12h00 – Rencontre autour de l’exposition Gustave Doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir, avec Edouard Papet, conservateur en chef au musée d’Orsay et commissaire de l’exposition Colloque- Mardi 29 et mercredi 30 avril de 10h00 à 17h00 – « Gustave Doré et le papier » Journée d’étude- Samedi 15 mars – « Romantisme, Romantismes »

L’Aigle noir de la Prusse, 1871 Huile sur toile, 129,5 x 195 cm Etats Unis, Dahesh Museum of Art.2002.60
L’Aigle noir de la Prusse, 1871 Huile sur toile, 129,5 x 195 cm Etats Unis, Dahesh Museum of Art.2002.60 © Dahesh Museum of Art, New York, USA / The Bridgeman Art Library

Cinéma « Il était une fois Gustave Doré » (de Méliès à Tim Burton) Les 25 et 26 février – Projections exceptionnelles dans la nefDu 7 au 23 mars – Festival à l’auditoriumSpectacles jeune public - Dimanche 2 mars à 15h00 – « Les travailleurs de la mer » de Victor Hugo- Dimanche 6 avril à 15h00 – « Quichotte » d’après Cervantès- Dimanche 4 mai à 15h00 – « Faim de Loup » inspiré du Petit Chaperon Rouge des frères GrimmAteliers jeune public Visite-atelier : « La bande à Doré »Ranc’arts : « Comme au cinéma »

L’enfance de Pantagruel, vers 1873 Aquarelle, plume et encre brune sur traits de crayon, rehauts de gouache blanche
L’enfance de Pantagruel, vers 1873 Aquarelle, plume et encre brune sur traits de crayon, rehauts de gouache blanche © Photo musées de Strasbourg
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.