De Henri Cartier-Bresson, on connaît surtout les années Magnum. En 1947, il créé cette grande agence coopérative avec notamment Robert Capa. Mais l’œuvre du photographe est très diverse. L’exposition témoigne du foisonnement de sa vie, de ses débuts surréalistes à son amour pour le cinéma. Elle est à voir jusqu’au 9 juin 2014.

Dans ses premiers clichés, on sent poindre l’influence d’Eugène Atget, mais très vite Henri Cartier-Bresson trouve son style en fréquentant Max Ernst. Il fabrique des collages surréalistes . Il photographie les corps, les déforme, les découpe. Il malmène l'effigie humaine. Ses photos de vitrines dans les rues parisiennes ressemblent à des natures mortes. Il joue avec les personnages au hasard de ses rencontres, sans jamais retoucher aucune photo.

On ne se considérait pas comme des artistes. On était des artisans avec une curiosité sur ce qui se passait dans le monde. Il fallait être présent. Il fallait deux jambes, un œil, un doigt et pas trop réfléchir

Dans les années 1930, il s'embarque pour l'Afrique. Sa photographie devient plus politique . En 1937 lorsqu'il couvre le couronnement de Georges VI à Londres, ce n'est pas le monarque qui l'intéresse. Il ne ramène que des photos de la foule. Un acte militant pour Clément Chéroux, le commissaire de l’exposition :

Son engagement politique, il le met au service du Parti Communiste. En 1936, il photographie les premiers congés payés pour un hebdomadaire du PC. Il tourne aussi plusieurs films de propagande sur la guerre d’Espagne . Il aurait pu être happé définitivement par le cinéma. Il devient à la fin des années 1930 l’assistant de Jean Renoir et fait de la figuration dans quelques films comme "Partie de Campagne" ou "La règle du jeu".

Après la guerre, il va définitivement basculer dans le photoreportage pour en devenir une icône du 20ème siècle. La suite de l’exposition se fait alors plus classique et institutionnelle. Henri Cartier-Bresson photographie les grands évènements de la planète au sein de l'agence Magnum : la mort de Gandi, l’avènement de Castro à Cuba, la Chine de Mao, les évènements de mai 1968, la décolonisation…

Pour une visite virtuelle de l'exposition, cliquez sur la photo ci dessous

Henri Cartier-Bresson - Vaugirard
Henri Cartier-Bresson - Vaugirard © Radio France / © Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.