Homo Naledi et Lee Berger
Homo Naledi et Lee Berger © SHIRAAZ MOHAMED/EPA/Newscom/MaxPPP

Scoop dans La Une de la Science en ce jeudi 10 septembre 2015 : Homo Naledi se révèle être une nouvelle étoile au firmament de notre histoire humaine (naledi signifie "étoile" en Sotho).

Ce jeudi matin, à l'université de Witwatersrand de Johannesbourg, l’annonce de Lee Berger à propos de la découverte de nouveaux spécimens humains dans les grottes de Rising Star, à 500 km de là, en Afrique du Sud, a bouleversé toute la presse internationale.

La Tête au Carré était en direct, par téléphone, avec Laurent Bruxelles, présent sur le site où les ossements ont été retrouvés. Le géomorphologue de l’INRAP se trouvait sur une petite colline près de Little Foot, pour lequel il est en train de clore une publication, et nous donne des éléments intéressants pour cette découverte de Homo Naledi.

Avec les commentaires croisés d'Isabelle Crèvecœur, paléoanthropologue au CNRS de Bordeaux, nous découvrons avec émotion une nouvelle page de notre histoire humaine et qui ouvre sur d'autres questionnements.

La définition de l'holotype de Homo Naledi devra être validée par des publications spécialisées, évidemment, et tous les scientifiques sont impatients d'en découvrir toutes les caractéristiques.

La datation n'est pas encore déterminée et oscille largement entre un et deux millions d'années .

D'autres questions se posent, et en particulier le lieu où les restes de quinze squelettes ont été découverts, une grotte pratiquement inaccessible, où six femmes spéléologues se sont faufilées avec souplesse. Est-ce un lieu de culte funéraire ? Pourquoi ce lieu où peu de faune a été retrouvée, rendant difficile la datation ? Existe-t-il une autre entrée qui permette d'envisager d'autres scénarios pour cette étrange histoire ?

Cette découverte pourrait permettre d’en savoir davantage sur la transition entre l’australopithèque primitif et le primate du genre Homo, notre ancêtre direct.

En tout cas, voici les premiers éléments de l'observation sur Homo Naledi :

Taille : 1 mètre 50, poids : 45 kilos

Cerveau de la taille d’une orange, proche de l’Australopithèque

Mains maniant des outils, doigts très incurvés

Mains, poignets et pieds semblables à ceux de l’homme moderne

Jambes longues faites pour marcher longtemps, corps très élancé

et déjà une fiche Wikipédia

L'enquête connaîtra certainement de nouveaux rebondissements dont La Tête au Carré se saisira au plus tôt !!!

Retrouvez l'émission La Tête au Carré

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.