Ingvar E. Sigurðsson dans Peer Gynt
Ingvar E. Sigurðsson dans Peer Gynt © TNN

Irina Brook ouvre sa saison au Théâtre National de Nice avec un Peer Gynt détonnant. Le spectacle a été créé il y a deux ans au Festival de Salzbourg. Pour sa première saison, elle impose sa patte et a demandé à Iggy Pop de lui composer les chansons du spectacle. La pièce se joue cette semaine au Barbican à Londres avant de revenir pour trois représentations la semaine prochaine sur la Côte d’Azur.

C'est un changement radical de culture pour le public niçois qui a pu découvrir le premier spectacle de sa nouvelle directrice. Irina Brook a librement adapté la pièce d'Ibsen qui date de 1876 pour faire de Peer Gynt .... une rock star d'aujourd'hui. Peer Gynt est interprété par l’immense comédien islandais Ingvar E. Sigurðsson rêve de devenir une rock star.

Peer Gynt vient d’un village paumé et perdu. Il est pauvre, il n’a pas de père, sa mère est sur son dos. C’est un loser, il n’arrive rien à faire de sa vie et s’échappe grâce à l’imaginaire qui est un des thèmes les plus classiques du théâtre. La seule façon de sortir de sa pauvreté et de son anonymat c’est d’être quelqu’un et d’être une star. Dans l’original il devient un gros businessman. Ici il veut être connu alors il devient une rock star et c’est crédible.

Irina Brook a demandé à Iggy Pop de lui composer deux chansons pour l’occasion. Ce spectacle efficace, très américain dans l’esprit donne le ton d’un changement d’orientation au Théâtre National de Nice !

Voici les deux chansons du spectacle

I am the Dude !

Independant Boy

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.