La nostalgie des temps heureux, l'abandon de certitudes et l'espoir d'un monde de paix : Grace Jones, Marc Dugain, Isabelle Huppert, Marie Darrieussecq, Dick Annegarn : découvrez les meilleurs moments de la semaine de "Boomerang" dAugustin Trapenard :

Elle n’a jamais rien voulu faire comme tout le monde. Chanteuse, mannequin, amie d’Andy Warhol, muse d’Isseye Miyake, Azzedine Alaïa et Jean-Paul Gauthier, inspiratrice d’Helmut Newton ou Jean-Paul Goude… Grace Jones est une artiste totale. Qui se livre dans une autobiographie au titre surréaliste : « Je n’écrirai jamais mes mémoires » (Séguier)

La liberté de faire la fête, de s'exprimer, a disparu de New York

New York rêvée
New York rêvée © Fotolia

►►► ALLER PLUS LOIN | (re)écouter « Boomerang » avec Grace Jones

En 1998 il entrait en littérature avec La chambre des officiers . Quelques bestsellers et succès cinématographiques plus tard, Marc Dugain a publié, il y a deux ans, une trilogie crépusculaire sur le pouvoir. Dans le dernier tome, il décrit l’irrésistible et inexorable extinction du monde politique, subordonné aux intérêts du monde des affaires et dépassé par la révolution numérique.

L'homme politique a un pouvoir à la marge

Le personnage principal d'House of Cards, Frank Underwood incarné par Kevin Spacey
Le personnage principal d'House of Cards, Frank Underwood incarné par Kevin Spacey © Netflix ./ Sony Pictures Television

►►► ALLER PLUS LOIN | (re)écouter « Boomerang » avec Marc Dugain

Elle crève l’écran à chacune de ses apparitions au cinéma : Isabelle Huppert fait trembler les planches du théâtre de l’Odéon dans Phèdre(s) . Une Phèdre au pluriel. Une Phèdre mythique possédée par un désir interdit qui la dépasse. Divine et immortelle. Scandaleuse et repentie. Classique et intemporelle.

Ce que m’évoque ce mot, tragédie ? L’éternité. Il m’évoque le passé, le présent. Et j’espère moins l’avenir.

La tragédie
La tragédie © Fotolia

►►► ALLER PLUS LOIN | (re)écouter « Boomerang » avec Isabelle Huppert

Marie Darrieussecq n'a pas son pareil pour faire surgir les fantômes. Dans Être ici est une splendeur, elle exhume des fragments de la vie d'une artiste de l'ombre, Paula.Modesohn Becker.

Il faut sortir du religieux. Il faut que cet opium soit définitivement fumé un jour

La paix
La paix © Fotolia

►►► ALLER PLUS LOIN | (re)écouter « Boomerang » avec Marie Darrieussecq

Il y a 40 ans, Dick Annegarn déclarait son amour à Bruxelles dans une chanson devenue depuis mardi dernier un hymne de soutien à la Belgique. Un hymne de résistance. Un hymne d’unité.

Je faisais partie de ceux qui pensaient que les cheveux longs, c'était l'avenir. Mais les cheveux, ça ne suffit pas.

mèche de cheveux
mèche de cheveux © © RMN (Musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

►►► ALLER PLUS LOIN | (re)écouter « Boomerang » avec Dick Annegarn

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.