Jean-Marie Pelt intervenait régulièrement dans "CO2 mon amour", l'émission dédiée à l'environnement sur France Inter. En mars 2006, il nous parlait du printemps avec son style inimitable. Les fleurs refleurissent... L'occasion de réécouter, et de se souvenir, de ce grand homme.

En ce moment, les jacinthes des bois s'épanouissent dans les sous-bois des régions océaniques
En ce moment, les jacinthes des bois s'épanouissent dans les sous-bois des régions océaniques © Getty / Doug Chinnery

C'est comme si le printemps était arrivé d'un coup, ce week-end. Les températures remontent, les fleurs s'épanouissent dans les campagnes, il y a une certaine douceur dans l'air... Enfin (enfin !) : c'est le printemps ! L'occasion de réécouter Jean-Marie Pelt, qui s'est tant battu pour un monde plus écologique et qui fut régulièrement chroniqueur dans CO2 mon amour, nous parler de la floraison dans les sous-bois, des jonquilles et des narcisses....

Le printemps

(Ré)écoutez Jean-Marie Pelt :

4'38

CO2 mon amour - Jean-Marie Pelt : le printemps (25.03.2006)

L'écologiste explique que, contrairement à ce que l'on croit, la floraison printanière n'a pas de rapport direct avec le réchauffement des températures. Même quand il fait 18°C en janvier, à Biarritz par exemple, les arbres ne bourgeonnent pas parce que c'est la longueur des jours que les plantes lisent

Il ne commence à se passer quelque chose que lorsque les jours deviennent aussi longs, ou plus longs, que les nuits, autrement dit à partir de l'équinoxe de Mars. Là s'enclenche le processus de floraison : les arbres n'ayant pas encore fait leurs feuilles, beaucoup de lumière entre dans les sous-bois et le sol se couvre d'anémones, de petites scilles bleues, de coucous, de ficaires, de jacinthes des bois... 

Les arbres aussi font leurs fleurs - mais on les voit moins parce que ce ne sont que des chatons. Plus tard, ils feront leurs feuilles…

Chaton de chêne japonais
Chaton de chêne japonais © Getty / Matthew Ward

Les jonquilles et les narcisses

On les confond beaucoup parce que les jonquilles comme les narcisses ont une très belle corolle, blanche ou jaune. Au milieu de cette corolle, une deuxième corolle qui a un peu la forme d'un gobelet : la coronule. Comment les différencier ? Le narcisse a plusieurs fleurs qui partent du même point de la tige et il est dressé. La jonquille (qui du point de vue botanique est aussi un narcisse), elle, penche un peu. 

(Ré)écoutez Jean-Marie Pelt expliquer l'étymologie du narcisse :

6'12

CO2 mon amour - Jean-Marie Pelt : les jonquilles et les narcisses (24/11/07)

Jonquilles printanières
Jonquilles printanières © Getty / Jeremy Hogan

Aller plus loin

Chaque samedi à 14h, Denis Cheissoux vous emmène en ballade pour une heure de discussion autours de la nature, l'environnement, l'écologie : CO2 mon amour

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.