Emmanuelle Daviet pilote le projet pour France Inter
Emmanuelle Daviet pilote le projet pour France Inter © Radio France / Christophe Abramowitz

France Inter a reçu le prix "Education aux médias" des Assises du Journalisme. L'initiative est née au lendemain des attentats de Charlie, elle implique de nombreux journalistes et producteurs de France Inter volontaires pour aller à la rencontre de collégiens de région parisienne.

Ils sont plusieurs dizaines (journalistes, présentateurs de journaux, reporters, producteurs d'émissions etc…) à se rendre chaque semaine dans cinq établissements en zone d'éducation prioritaire et en zone rurale pour faire découvrir aux collégiens les coulisses de l'information , pour leur apprendre aussi à en être des acteurs . Pour Emmanuelle Daviet, chef de service à France Inter et responsable d'InterClass', ce prix vient avant tout récompenser leur "engagement" car il faut "une énergie constante" pour répondre aux demandes des collégiens.

Emmanuelle Daviet

L'initiative est née après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher. Laurence Bloch, directrice de France Inter s'est demandé le rôle que pouvait jouer notre chaîne de service public. Au même moment, des professeurs de collèges et de lycées se sont tournés vers les journalistes, démunis face aux interrogations de leurs élèves sur la liberté d'expression et le fonctionnement des médias . La vocation du projet est donc d'aider les élèves à "décrypter les mécanismes de l'information", à développer un esprit critique mais aussi à se prémunir contre les théories du complot, terreau pour la radicalisation et l'embrigadement.

Emmanuelle Daviet

En tout, ce sont 180 personnes des journalistes aux enseignants en passant par les élèves qui sont mobilisés dans ce projet sur l'année scolaire. Interclass' est donc un dispositif unique et inédit dans l'audiovisuel français . Les reportages réalisés par ces élèves de 4ème et 3ème seront diffusés sur France Inter durant l'été.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | La chronique Interclass' est présentée tous les dimanches matin à 7h14.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Surinformés ou désinformés : les ados à l'heure du complot : un reportage d'Emmanuelle Daviet pour Interception.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.