"A moi seul bien des personnages"
"A moi seul bien des personnages" © Editions du Seuil
**Ce roman est une ode à la littérature autant qu'une ode à l'amour. Dans "A moi seul bien des personnages",** William Abbott, dit Billy, est un vieil écrivain. Il a vécu une enfance compliquée par des désirs amoureux ambigus, balancés entre une passion pour la bibliothècaire de sa ville ou son attirance pour un copain champion de lutte. Le théâtre et la littérature seront un refuge pour ce garçon vivant à une époque où l'homosexualité est une tare. **Ce livre quasi-magique, tellement Irving manie avec dextérité toute la complexité de cette histoire, est écrit sous le signe de Shakespeare.** C 'est le treizième roman de John Irving, l'écrivain le plus body buildé de la littérature américaine. Toujours baroque, mais toujours sur le fil existentiel de nos vies. I**ci, c'est l'adolescence et la tolérance qui sont à l'honneur.** Traduit de l’américain par Josée Kamoun et Olivier Grenot. **[John Irving la bio> ](http://www.franceinter.fr/personne-john-irving)** _**[John Irving était l'invité de l'Humeur Vagabonde , réécoutez ici > ](http://www.franceinter.fr/emission-lhumeur-vagabonde-john-irving)**_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.