Première invitée du "Grand Atelier" de Vincent Josse, Isabelle Adjani est revenue sur ses débuts à la Comédie Française dans "Ondine" de Giraudoux.

Isabelle Adjani lors du tournage de "Ondine"
Isabelle Adjani lors du tournage de "Ondine" © AFP / Francis Dussaussois / Ina

Quand Isabelle Adjani interprète le rôle d'Ondine en 1974 sur les planches de la Comédie Française, elle n'est pas inconnue du grand public. Deux ans auparavant, la toute jeune pensionnaire a joué dans « La Maison de Bernarda Alba » de García Lorca. La pièce, une coproduction avec la Comédie-Française, a été un triomphe. L’année suivante, elle est Agnès dans « L'École des femmes » à la Maison de Molière.

"Ondine" en 1974 est un succès. La critique de l'époque encense la pièce et Isabelle Adjani. Dans L'Avant-Scène, le journaliste André Camp écrit : "Le nouveau couple, formé par Jean-Luc Boutté et, surtout, Isabelle Adjani, a su conserver et exprimer l'essentiel de l'œuvre de Giraudoux : l'amour".

Extrait de la critique de Pierre Marcabru dans France Soir, en mars 1974 :

Tour à tour enjouée, tendre, amoureuse, désespérée, elle atteint dans l'émotion au naturel le plus franc et le plus spontané... Toujours elle demeure claire, vivante, et pourtant fragile, menacée. On est absolument fasciné. J'ai rarement vu comédienne d'une plus entière et plus touchante sincérité.

Un seul bémol dans ce concert de louanges. La portée de sa voix.
Annie Copperman dans Les Echos en mars 1974 :

Isabelle Adjani a la rareté, et ce don que rien ne peut remplacer - ni l'expérience ni la technique - de paraître, au fur et à mesure que les mots sortent de sa bouche encore enfantine, inventer le texte qu'elle sert. Certains se sont irrités de mal l'entendre du haut du balcon. Bien sûr, il faudra qu'elle veille à ne pas privilégier le parterre, qu'elle freine son émotion pour laisser porter sa voix. Qu'on lui pardonne ce péché véniel...

Mais déjà à l'époque, Isabelle Adjani faisait preuve de caractère. Invitée du "Grand Atelier" de Vincent Josse ce dimanche, elle se souvient - avec beaucoup d'humour - d'une scène cocasse intervenue pendant la représentation d'Ondine. A un spectateur lui criant du balcon : "Plus fort !", elle répondit du tac-au-tac :

Et puis quoi encore ?!

► VIDÉO - Isabelle Adjani et François Chaumette dans "Ondine" mise en scène de Raymond Rouleau à la Comédie Française en 1974

A l'automne de cette même année, Isabelle Adjani est à l'affiche de "La Gifle", le film de Claude Pinoteau dans lequel elle donne la réplique à Lino Ventura. Un film qui lance sa carrière au cinéma et pour lequel elle obtint le Prix Louis-Delluc.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.