Assistez à l'opéra radiophonique de Jean-Louis Marchand librement inspiré du roman de James Ellroy « Le Grand Nulle Part »

James Ellroy
James Ellroy © Radio France / Anne Audigier

►►► Jeudi 14 novembre, quelques jours avant cette soirée, James Ellroy sera à 8h20 l'invité du Grand Entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé.

Lundi 18 novembre, une soirée exceptionnelle en présence du romancier James Ellroy :

  • 20h : James Ellroy, le maître du roman noir américain est l’invité de Laure Adler pour L’Heure Bleue, sur France Inter.
  • 21h, concert spécial au Studio 104, Requiem for Danny, opéra radiophonique de Jean-Louis Marchand librement inspiré du roman The Big Nowhere avec le big band éponyme et la participation exceptionnelle de James Ellroy, en direct sur France Inter, présenté par Matthieu Conquet.
  • James Ellroy viendra dédicacer le disque de la collection Signature Radio France, Requiem for Danny et son livre La tempête qui vient (éd. Rivages/Noir) à l’issue du concert.
Requiem For Danny
Requiem For Danny © Radio France /

Requiem for Danny de Jean-Louis Marchand est conçu comme un opéra radiophonique pour big-band, récitant slammeur et création sonore, librement inspiré du roman culte de James Ellroy, Le Grand Nulle Part

À l’image des airs et récitatifs, ici alternent focus sur des personnalités, situations emblématiques et avancées dans l’intrigue. Jean-Louis Marchand utilise les trois entités de la tragédie grecque : un héros condamné à Los Angeles durant l’hiver 1950. L’apparat est un décor sonore dans lequel évoluent l’orchestre et le maître de cérémonie incarnant Danny Upshaw et les personnages complexes qui gravitent autour de lui.

Coleman luttait contre ses pulsions de manière rudimentaire, par la musique. Il travaillait sur un long morceau en solo rempli de silences à donner le frisson qu’il tirait de son saxo, des sons uniques, sonores au départ se faisant plus doux, avec de longs intervalles de silence. Le morceau se terminerait sur une gamme de notes en decrescendo avant une absence totale de sons – qui résonnait plus fort aux oreilles de Coleman que tous les bruits qu’il pourrait jamais produire. Il voulait appeler sa composition Le Grand Nulle Part. 

James Ellroy / Extrait du roman Le Grand Nulle Part (Editions Rivages/Noir – traduction de Freddy Michalski)

À l’occasion de la sortie du disque Signature Radio France, soirée événement France Inter en public et en direct au Studio 104 de la Maison de Radio France le 18 novembre : entretien exceptionnel de James Ellroy avec Laure Adler dans « L’heure bleue » à 20h, suivi du concert « Requiem for Danny » de Jean-Louis Marchand avec l’ensemble Big Nowhere en présence de James Ellroy.

►►► Pour assister au concert : maisondelaradio.fr

Retrouvez Requiem for Danny sur le site des Editions de Radio France

Aller plus loin :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.