Une Fête de la musique particulière s'annonce ce dimanche, Covid-19 oblige. Mais pas de panique : avec des DJ sets, des concerts retransmis en direct, il est possible de la célébrer de la maison (et sans fausses notes ?).

Gaëtan Roussel (sur France Inter), le Hellfest à suivre sur Arte et Jean-Michel Jarre.
Gaëtan Roussel (sur France Inter), le Hellfest à suivre sur Arte et Jean-Michel Jarre. © AFP

Gestes barrières, contraintes sanitaires et distanciation physique : cette année, ce sont eux qui, malheureusement, donnent le "la" de la Fête de la musique dimanche, épidémie de coronavirus oblige. Franck Riester a rappelé vendredi matin les règles qui devront être respectées dimanche : si les concerts dans les bars, cafés ou restaurants sont possible, ils sont toutefois très encadrés, dit le ministère de la Culture. "L'organisation de concerts relève de la responsabilité de l'exploitant du lieu : ils sont déconseillés dès lors qu'ils sont susceptibles de générer des rassemblements non maîtrisés sur la voie publique." Quant aux concerts de rue improvisés, ils sont purement et simplement interdits (comme tous les rassemblements de 10 personnes ou plus sur le domaine public), mais certaines dérogations peuvent avoir été accordées par les autorités locales. 

Et si vous voulez fêter la musique tout en restant à la maison? C'est possible... Journée musicale sur Inter, Jean-Michel Jarre en mode virtuel ou le Hellfest à la maison : nous avons a sélectionné quelques initiatives virtuelles pour "ambiancer" votre soirée sans franchir votre pallier.   

Le set de Jarre en avatar

C’est sans doute le projet le plus délirant de cette Fête de la musique 2020. Jean-Michel Jarre, pionnier de la scène électronique française, jouera en direct dimanche soir "en avatar, comme dans Matrix". Un univers virtuel dans lequel des "avatars de spectateurs", grâce à des casques de réalité virtuelle, pourront le rejoindre. 

Ce set, nommé "Alone Together" ("Seuls ensemble"), sera retransmis en direct sur toutes les plateformes digitales à 21h15. Un événement accessible de n'importe quel point du globe (via les sites et réseaux de Jarre et de VRrOOm, start-up française qui réalise le projet). "Tout ce qui s'est fait maintenant, comme avec Fortnite (et le rappeur américain Travis Scott), était pré-enregistré, dans un univers pré-existant. Là, c'est de l'immersion totale, dans un espace créé et en live", explique Jean-Michel Jarre. Un petit teasing de 13 secondes a déjà été mis en ligne :

Le "marathon rock" de Bertignac 

Louis Bertignac sera au rendez-vous dimanche et personne ne l'arrêtera. De 16h jusqu'au lendemain matin, l'ex-membre du groupe Téléphone a promis d'assurer un véritable marathon rock. Il chantera "du Bertignac, du Téléphone, mais aussi des reprises", car sinon, de son aveu, il ne "tiendra pas" : "donc des Stones, des Beatles, du Dylan, du Cat Stevens, Otis Redding, etc. Les gens pourront demander ce qu'ils veulent, si je connais je fais." On espère que Louis Bertignac a prévu les thermos de café...

Le marathon rock de Bertignac, ce sera à suivre sur sa page Facebook.

Le Hellfest dans un écran

Victime de la crise sanitaire, le Hellfest 2020 est remporté à... 2021. Mais le mythique événement qui se tient à Clisson (Loire-Atlantique) propose une programmation virtuelle ("Hellfest from home") avec la diffusion de 45 concerts issus des précédentes éditions du festival entre vendredi soir et dimanche, sur le site du Hellfest et sur Arte Concert

Faith No More, Body Count, Dropkick Murphys, In Flames, Devin Townsend, Prophets of Rage, Parkway Drive, Steel Panther : voilà la liste (pour les spécialistes).   

Breakbot, Ayo, Kiddy Smile ou Synapson en virtuel

Pas le même style... Breakbot & Irfane, membres du label Ed Banger, réaliserons un live de deux heures à partir de 20h dimanche soir à suivre notamment sur l'Instagram de la marque de jeans Levi's. Ambiance assurée. 

Pour sa part, le site Bandsintown organise une fête musicale virtuelle à partir de 16h, avec la Sacem. Il réunira dimanche les artistes Ayo, Kungs, Kiddy Smile, Yelle, Omar Jr, Bachar Mar-Khalifé, Bon Entendeur ou encore Synapson. 

Un tube de Sanson pour se rassembler

"Tu m’as dit que j’étais faite, pour une drôle de vie". Tous les musiciens, amateurs comme professionnels, sont invités cette année par le ministère "à interpréter ou réinterpréter" la mélodie culte de Véronique Sanson : "Chanson sur ma drôle de vie". L’idée : chanter dimanche au même moment, juste après 20h, chacun chez soi. Sur son balcon ou à sa fenêtre, dans son jardin ou dans sa cour, sur les réseaux sociaux... Peu importe le lieu, pourvu que ce soit chez soi ! 

Et pour ceux qui hésitent encore à se lancer, un tutoriel créé par des artistes sera mis à disposition sur le site de la Fête de la musique. On vous remet la chanson ici (comme si elle ne rentrait pas déjà assez dans la tête) :

Les chansons de Vian pour se déhancher

Vous vous sentez plutôt l'âme d'un danseur ? Qu'à cela ne tienne : le "Hall de la chanson" (centre national du patrimoine de la chanson) organise de son côté Le bal ménager pour faire danser chez soi, sur des chansons de Boris Vian. Un événement accessible à 18h sur cette chaîne Youtube.

Grégoire Letouvet, pianiste et compositeur, présentera huit chansons de Boris Vian qu’il a arrangées pour des chorégraphies originales. Le Bal se terminera sur un DJ set de Maître Madj, pour un moment de danse libre sur les nombreuses voix qui ont chanté Boris Vian. Allez, on s'ambiance déjà avec "La Java des bombes atomiques" : 

Les soirées radio d'Inter, Mouv, Musique ou Fip

Comment oublier votre radio préférée? Comme chaque 21-Juin, France Inter investit l'Olympia pour célébrer la musique. Cette année ceci-dit, c'est un peu particulier : ce sera sans public, dans une salle complètement vide. Mais tout au long de la journée, vous pourrez suivre en direct des concerts grâce à notre antenne.C'est la chanteuse Pomme qui ouvrira le bal à 11h. Puis Louise Attaque, à 18h, qui rejouera son tout premier album. Suivra le déluré Philippe Katerine à 21h, pour finir en beauté sur un DJ set d'Etienne de Crécy à 22h.

À ne pas manquer non plus dans l'après-midi : à 15h, le Grand Atelier de Vincent Josse consacré à Christophe, avec deux heures d'hommage au chanteur disparu. Et puis, à 17h, le best-of des soirées pyjama du confinement, avec Stephan Eicher, Louis Chedid, Christine and the Queens, Clara Luciani et Izia. Bref, que du beau monde sur France Inter.

Sur Fip, entre samedi et dimanche, à partir de 19h, le meilleur des sessions d'enregistrement live de Maisons-Laffitte Jazz Festival. Sur Mouv’, samedi soir, soirée hip-hop 100% féminin, en direct à partir de 20h, depuis le Studio 104 de la Maison de la radio. 

Enfin France Musique propose une soirée spéciale dimanche réunissant des artistes de musique classique, de comédie musicale et de jazz, avec la participation des musiciens de l’Orchestre National de France dans une première partie, puis ceux de l’Orchestre Philharmonique de Radio France (en direct de 20h à 23h depuis le Studio 104). 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.