C'est le témoignage poignant d'un homme battu par sa compagne.

Un homme brimé, volé, torturé par celle dont il partageait la vie.

Les violences conjugales sont déjà un tabou quand les femmes en sont victimes, alors que dire lorsque c'est un homme qui les subit.

C'est le tabou des tabous.

Maxime Gaget a tenu à le briser et raconte son calvaire dans un livre intitulé "Ma compagne, mon bourreau" (éd. Michalon) alors que le procès de son ex-compagne approche.

Maxime Gaget s'est confié à Sandrine Oudin :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.