Face à l'ampleur de la rumeur sur les réseaux sociaux, le comédien de la série Ted Lasso, Brett Goldstein a dû prendre la parole pour assurer qu'il existe et qu'il n'est pas un personnage en images de synthèse.

Peau lisse, barbe parfaitement taillée, expressions du visage limitées, il faut reconnaître que...
Peau lisse, barbe parfaitement taillée, expressions du visage limitées, il faut reconnaître que... © Capture d'écran Ted Lasso

"Je ne sais pas quel est le p**** de problème avec les gens…", conclut Brett Goldstein dans plusieurs posts sur les réseaux sociaux. L'ensemble de la vidéo qu'il publie se veut humoristique, mais il doit bien y avoir une part de vérité dans ses mots. L'acteur, peu connu, actuellement au casting de la saison 2 de Ted Lasso, comédie sportive diffusée sur Apple TV,  qui occupe les fans de la série depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux : Brett Goldstein n'existe pas, c'est un personnage en images de synthèse.

"C'est un personnage de FIFA"

Si la rumeur est fumeuse, il faut reconnaître qu'elle n'est pas basée sur une lubie ou l'imagination débordante d'un complotiste complètement fou. De nombreuses images tirées de la série circulent : on y voit Roy Kent, le personnage interprété par Goldstein, habillé en tenue de footballeur, et il faut reconnaitre qu'il a bel et bien l'air d'être en images de synthèse. Peau lisse et parfaite, barbe parfaitement taillée, expressions du visage limitées, regard un peu vide… La coïncidence est trop belle : s'agirait-il d'un personnage du jeu vidéo FIFA ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La théorie, présente depuis des mois sur Reddit, est arrivée sur Twitter il y a quelques jours, à coup de grandes interrogations amusées ou d'affirmations convaincues : "Regardez ses yeux", "regardez sa peau", "c'est un personnage de FIFA", "je pense qu'Appel va révéler un jour qu'ils ont voulu nous jouer un tour avec des images de synthèse".

Des effets spéciaux courants dans le cinéma

Après tout, la technologie le permet. Ces dernières années, on a vu de grands studios américains avoir recours aux effets spéciaux pour rajeunir ou vieillir des personnages (The Irishman de Martin Scorsese), ou même faire jouer des acteurs décédés (Peter Cushing, décédé en 1994 mais qui interprète à nouveau en 2016 le Grand Moff Tarkin dans Rogue One : A Star Wars Story). Mais on n'imagine mal Apple dégager un budget d'un tel niveau pour l'une de ses séries, aussi bonne soit-elle.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

" Je suis un homme, humain, totalement normal et réel"

Découvrant la théorie du complot le concernant, Brett Goldstein a d'abord réagit ce mercredi en tweetant un émoticône en forme de robot. Ce jeudi, il a finalement pris le temps d'y répondre avec humour avec une courte vidéo en forme de déclaration officielle. Face caméra, il se filme avec le visage en animoji et l'assure : "Je veux clarifier une chose une bonne fois pour toutes, je suis un homme, humain, totalement normal et réel". Et d'ajouter : 

"Il se trouve que je vis dans une maison en effets spéciaux, à faire des choses tout à fait normales pour un humain, comme faire des rendus, mettre en cache et transférer des données."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Un message accueilli comme il se doit par les internautes, sans pour autant ranger le dossier parmi les affaires classées : "Top 5 des choses que dit un non-humain, totalement anormal : 1. je suis un homme, humain, totalement normal." La page Wikipédia qui le concerne a d'ailleurs subi des modifications on ne peut plus claires. Il y est présenté comme un "acteur" fait "d'effets spéciaux numériques".

La page Wikipédia est formelle : il n'est pas réel.
La page Wikipédia est formelle : il n'est pas réel. / Capture d'écran - Wikipédia