Je suis Fassbinder: pièce coup de poing à Strasbourg !
Je suis Fassbinder: pièce coup de poing à Strasbourg ! © Radio France / Jean-Louis Fernandez

Parler de l'actualité sur une scène de théâtre: c'est le propos de ["Je suis Fassbinder"](Première création pour Stanislas Nordey depuis sa nomination au Théâtre National de Strasbourg. Avec ) la nouvelle création du Théâtre National de Strasbourg qui a été créée ce week-end. Elle marque une nouvelle ère pour le seul théâtre national en région. Il s'agit de la première création pour Stanislas Nordey depuis sa nomination au Théâtre National de Strasbourg. Stanislas Nordey a pris la direction du TNS il y a un an. Et il a demandé à l'auteur allemand Falk Richter d'écrire ce texte où la figure de Fassbinder est en toile de fond. Mais le spectacle parle aussi des attentats de Charlie et du Bataclan, de la montée de l’extrême droite en Europe, de la crise des réfugiés, des évènements de Cologne du nouvel an, des chiffres du Front National…cette pièce est au cœur de l’actualité.

Falk Richter (qui assure aussi la co-mise en scène) mêle ces évènements à la pensée de Fassbinder.

Dans plus en plus de pays, on voit des gouvernements de droite quasi fascistes avec des nouveaux partis qui émergent. Leurs arguments sont populistes. Ils gagnent du terrain. Les gens votent pour eux. Je voulais mettre ces thématiques sur un plateau de théâtre.

Mettre en scène l’actualité, c’est un style rare en France. Le nouveau directeur du TNS, Stanislas Nordey souhaite ainsi remettre les débats de société au cœur du théâtre.

Ce n'est pas dans la tradition française, cela existe en Angleterre et en Allemagne. En France nous sommes les héritiers de Racine et de Claudel. Notre rapport au théâtre est plus littéraire. On a très peu de pièces qui parlent de la guerre d'Algérie. Je souhaite parler au public de ce qui nous entoure directement.

Les personnages de « Je suis Fassbinder » ne donnent aucune réponse face à la montée du nationalisme. Ils dressent le constat d’une Europe en crise. Une pièce coup de poing qui fait réfléchir et qui va faire débat.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.