Le créateur français Jean-Charles de Castelbajac, directeur artistique de Benetton, a salué la mémoire de Karl Lafergeld mardi, quelques minutes après l'annonce de la mort du couturier mondialement renommé. "L'homme que j'ai connu c'est un homme qui avait la curiosité d'un homme de la Renaissance".

De gauche à droite : Karl Lagerfeld, Ines de la Fresange, Jean-Charles de Castelbajac et Jean-Paul Gaultier, en mars 2011, sur le plateau de "Vivement dimanche"
De gauche à droite : Karl Lagerfeld, Ines de la Fresange, Jean-Charles de Castelbajac et Jean-Paul Gaultier, en mars 2011, sur le plateau de "Vivement dimanche" © Maxppp / Frédéric DUGIT

"Cela semble être quelque chose d'irréel" réagit auprès de France Inter Jean-Charles de Castelbajac, encore sous le coup de l'émotion après l'annonce de la disparition ce mardi du couturier Karl Lagerfeld à l'âge de 85 ans. Mais un tel révolutionnaire de la haute couture ne meurt jamais, poursuit le créateur français : "Il y a quelque chose d'immortel en Karl, d'intemporalité, dont on pense que l'être aussi est immortel."

Pour le directeur artistique de Benetton, celui qui a sauvé Chanel est "un gentilhomme", "quelqu'un qui avait cet esprit d'élégance, d'incarner le chic parisien dans l'essence même de sa substance".

"Un homme de la Renaissance", "un peu à la manière du siècle des Lumières"

"L'homme que j'ai connu c'est un homme qui avait la curiosité d'un homme de la Renaissance" continue Jean-Charles de Castelbajac, qui admire son intense curiosité : "La curiosité pour toutes les différences, la curiosité pour toutes les créations, la curiosité pour toutes les disciplines... Un intérêt, une vivacité tout à fait exceptionnels, une intelligence un peu à la manière du siècle des Lumières."

"C'est un homme à la fois ultra contemporain et aussi d'un autre temps, conclut-il, il y a avait chez lui cette dualité tout à fait extraordinaire liée à l'élégance de son regard sur la société."

"Karl était vraiment pour moi la définition même d'un créateur contemporain, il a été contemporain toute sa vie. Il avait cette notion, plus que de la mode, du style qui fait qu'il est en quelque sorte immortel", a réagi, sur franceinfo cette fois, Jean-Charles de Castelbajac. "C'est très émouvant pour moi d'apprendre cette nouvelle car je défile dans trois heures", a déclaré le créateur de mode.

Le créateur français Jean-Charles de Castelbajac, nommé directeur artistique de Benetton fin 2018, est considéré comme le plus « pop » des stylistes, lui qui a habillé aussi bien le pape Jean-Paul II que Lady Gaga. 

Depuis ses débuts en 1968 pour l'entreprise de confection Valmont, fondée à Limoges par sa mère, Jean-Charles de Castelbajac, né en 1949 à Casblanca, a créé des vêtements en s'associant à de nombreux artistes, de Ben à Robert Combas, et de multiples marques, de Weston, à K-Way en passant dernièrement par Rossignol.  

Aller plus loin

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.